Latest Content

Mothman – Cancer Withdrawal

Comme toute sortie provenant de Dark Trail Records (Black Matter Device, The God Awful Truth…), on a de quoi se préparer à une grosse déflagration avec cet album. Mothman est un trio originaire d’Austin (Texas) qui joue pourtant une musique encore plus brutale que ce qui sort habituellement chez le label du créateur de Mathcore Index. Du mathcore, certes il y en a pas mal, mais celui-ci est ici accompagné par une extrême brutalité provenant du grindcore et d’une lourdeur hardcore/metal pour un Cancer Withdrawal qui se présente comme une impressionnante déferlante de violence.

Ruinas – Resurrekzión

Après un Ikonoklasta bien secoué sorti il y a déjà deux ans, Ruinas revient dans le grind game avec Resurrekzión, nouvel EP de six titres. Le duo Rober Bustabad (Machetazo, chant et instruments)/Angel (batterie) n’a pas dit son dernier mot en matière de déblaiement auditif !

No/Más – Consume/Deny/Repent

Habitué aux formats courts depuis ses débuts (en 2017), No/Más passe avec ce Consume/Deny/Repent à du plus long mais conserve bien son goût pour l’urgence frénétique. Quinze titres pour vingt-et-une minutes de jeu, le groupe de Washington D.C. débarque chez Closed Casket Activities avec l’intention de tout ravager par son grindcore aussi gras que volubile.

Shock Withdrawal – S/T

Silencieux depuis son Remain Dystopian (2015), on ne sait pas si Maruta est aujourd’hui toujours actif aujourd’hui. Quoi qu’il en soit, il est toujours plaisant de réentendre Mitchell Luna et son chant versatile tel un double aboiement (de roquet d’un côté et de gros molosse de l’autre). Sur Shock Withdrawal il s’est entouré de deux anciens membres de The Destro (Nick Emde – basse/guitare) et Jono Garrett (batterie) ou plutôt l’inverse puisque que ce sont ces deux derniers qui ont décidé de contacter Luna.
Pour son premier EP six-titres, le trio ne fait pas dans la dentelle, nous balançant [...]

Depleted Uranium – Origins

Originaire du Canada (de Toronto plus précisément), Depleted Uranium est un quartet énervé respectant le port du masque (à gaz). Origins est leur second album (leur premier éponyme étant sorti en 2018) mais correspond en réalité à leur premier. Et c’est là que vous vous dites « hein quoi ?! ». Explication: l’enregistrement (en live) de ce dernier a eu lieu en 2010, le groupe a conservé tout ça et le sort cette année tel un prequel afin de montrer d’où il vient.

Bone Tower – We All Will Die One Day

Jeune trio originaire de Halifax (Canada), Bone Tower déboule avec un premier effort aussi acide qu’expéditif. Huit titres pour à peine plus de neuf minutes, en voilà une agression en bonne et due forme !

Disimperium – Malefic Obliteration

Nouveau venu du côté de Portland comprenant des membres de Misrule, VoidCeremony et Ascended Dead, Disimperium déboule avec un premier EP qui devrait plaire aux amateurs de boucherie. Effectivement, Malefic Obliteration ne fait pas dans la demi-mesure et annihile toute âme qui vive en l’espace de douze minutes.

Elder Devil – Fragments Of Hell

Projet monté originellement en 2017 sous forme de duo par Jacob Lee (Hellish Form, PlasticBag FaceMask) et Stephen Muir (Cabin Fire), Elder Devil s’est ensuite consolidé avec l’arrivée de Ryan Urquidez (Cabin Fire aussi) et Pete Ruacho (Amenthes). Après avoir sorti quelques EP et singles (dont une reprise de « Eyeore » de Slipknot), le quartet californien redéboule avec grand fracas après quasiment deux ans de silence.

Apostle – I Have Tried To Speak Through The Soil In My Mouth

Apostle est un groupe de Marietta (Georgie) appréciant transmettre le malaise dès sa cover. Celle de Sufferer (2019), leur premier long-format (précédé par l’EP Shallow Graves un an plus tôt), montrait alors une tête décapitée, apparemment une vieille photo et authentique de surcroit (vous pourrez en juger sur leur Bandcamp). Pour leur nouvel EP I Have Tried To Speak Through The Soil In My Mouth, on retrouve à nouveau un cadavre sur la cover, plus stylisé cette fois et faisant un peu penser au Visqueen d’Unsane. Et à cette thématique centrale de la mort, le quartet nous entraîne à [...]

Bled To Submission – Bury Them In The Graves They Dug For You

Les fossoyeurs ont beaucoup de boulot en ce moment, après Body Void et son appel à être inhumé sous cette terre pourrissante, voici un album nous incitant à enterrer les gens qui ont déjà creusé nos tombes, ambiance ! Troisième EP pour Bled To Submission, un groupe de Nashville (Tennessee) qui entend mixer ensemble différentes sonorités pour mieux atteindre les limites de la violence audible: hardcore, sludge, noise, powerviolence, grindcore mais aussi harsh noise. Ces styles se voient donc amalgamés dans un Bury Them In The Graves They Dug For You, EP au titre évocateur du contenu des lyrics [...]