Horrible – Filth

Pas de commentaires      121
Style: metalAnnee de sortie: 2024Label: Autoproduction

Nouveau projet belge né (en 2019 mais sous cette forme depuis 2022) de la rencontre entre des membres de Pro-Pain, Resistance, Killthelogo et du prolifique Déhà (Maladie, Slow, Dropdead Chaos et un paquet d’autres projets), Horrible entend jouer un metal moderne et virulent ne s’imposant aucune limite. Mixant allègrement hardcore et metal, le jeune quintet montre aussi une certaine « tendresse » pour le néo de la fin des 90’s.

Horrible débute ce Filth avec emphase, les premiers titres dont l’éponyme « Horrible » démontre d’emblée cette envie de balancer leur violence sans compromis. Entre blasts énervés, vocaux du sieur Déhà tout en rugosité (quasiment crust mais contrastée par quelques growls des familles) et riffs aussi dévastateurs qu’accrocheurs, on a là une mixture grind/death/hardcore faisant parfaitement le boulot.

Et si les premiers titres peuvent donner le tournis (« A Thousand Souls » évoquant Napalm Death), la seconde partie de l’album se veut plus aventureuse. Après le court interlude « Dawn », Horrible y sonne là plus ouvert, plus groovy et mélodique avec des tonalités rappelant Slipknot (« We’ll Rise »), allant même complètement du côté du néo avec la conclusion « You Can’t Say No », pouvant paraître un peu en décalage avec le reste mais qui correspond aux annonces « sans limite » données au préalable par le groupe.

Mis à part cette conclusion un poil moins convaincante, Filth nous offre de la violence multi-facettes très bien foutue, valant pour sa production imposante et la versatilité des vocaux d’un Déhà toujours aussi charismatique.

  1. Horrible
  2. Allies Of Satan
  3. Filth
  4. A Thousand Souls
  5. Dawn
  6. We’ll Rise
  7. Blood Maniac
  8. Despicable
  9. You Can’t Say No
beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *