Killswitch Engage – The End of Heartache

5 Commentaires      1 177
Style: metalcoreAnnee de sortie: 2004Label: Roadrunner Records

L’album peut depuis quelques jours être écouté intégralement sur le site du groupe, ici.
On peut aussi préférer attendre sa sortie le 11 mai, mais mon vice étant la musique, je n’ai pas réussi à me refuser le plaisir d’écouter cet album le plus tôt possible.

Il est vrai que je l’attendais avec impatience, « Alive or Just Breathing » étant un de mes albums cultes de 2003, et le suspens inhérent au fait que le talentueux Jesse Leach soit remplacé par un nouveau chanteur me titillait. Aura-t-il le niveau? Cette polyvalence?

Ce qu’on peut dire d’Howard Jones, c’est qu’il fait du bon boulot. Moi qui considérait Jesse Leach comme un des meilleurs chanteurs hardcore, je suis bluffé par Howard qui a exactement la même faculté à parcourir tous les registres de chant criés que ce soit hardcore ou death, pour basculer sur un chant clair propre et éthéré comme pouvait l’être celui de Jesse, qui par rapport à beaucoup de groupes metalcore, apporte une dose d’harmonie et de sentiments aux morceaux. En tous cas je ne me fais pas de souci pour la retranscription live des anciens morceaux question chant tant Howard a une voix proche. Mon seul reproche pourait être un chant mélodique un peu moins expressif et recherché, les mélodies vocales, toujours assez présentes, en particulier sur les refrains, sont un peu plus simples mais toujours très accrocheuses.

Musicalement, la recette n’a pas changé mais n’a pas pour autant perdu en saveur, toujours cette même alliance de rythmiques hardcore et de dextérité métallique, chaque morceau a son lot de pûrs riffs bien « métaaaal », inspirés par le death mélodique européen et le thrash américain où se cotoient palm-mutting et staccato rapides, le single « Rose of Sharlyn » en étant une bonne demonstration.
Les guitares sont appuyés par une batterie encore plus présente. Le nouveau batteur, qui provient comme le chanteur de Blood Has been Shed a un jeu énergique avec pas mal de double pédale.

En bref le 3ème album de Killswitch Engage les affirme plus que jamais comme les leaders du metalcore américain et de la New Wave Of American Heavy Metal. Il ne contient peut-être pas de chansons aussi cultes que « Life to lifeless » ou « Fixation on the Darkness » mais globalement, après plusieurs écoutes, l’album se révèle vraiment bon et plus cohérent qu’ « Alive or Just Breathing », on ne s’ennuie jamais sur cet album, chaque morceau a sa place, tous sont attractifs et bourrés de passages intéressants, même les instrumentaux calmes « Inhale » et « And Embers Rise » qui apportent des moments de répit entre 2 accès de rage metalcore. Killswitch Engage n’est pas le seul groupe à mélanger métal et hardcore, hurlements diaboliques et chants mélodiques, mais ils le font mieux que quiconque dans le genre.

Je ne sais pas si vous serez au Fury Fest, mais nous on y sera, et ça sera en grande partie pour voir ce groupe à l’oeuvre!

PS : Pour finir, j’ai lu quelque part que Jesse Leach chantait un peu sur un morceau de cet album, mais ce n’était pas précisé où. Je suis persuadé que c’est sur le refrain de « Take this oath ».

  1. a bid farewell
  2. take this oath
  3. when darkness falls
  4. rose of sharyn
  5. inhale
  6. breathe life
  7. the end of heartache
  8. declaration
  9. world ablaze
  10. and embers rise
  11. wasted sacrifice
  12. hope is…
jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 491 articles sur Eklektik.

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

5 Commentaires

  1. pierre bichet says:

    JE TIENS JUSTE A PRECISER, POUR LES FANS, QUE LE BATTEUR N ‘EST PLUS LE MEME ET A VRAI DIRE DOMMAGE, LA BATTERIE EST BEAUCOUP MOINS BIEN MAIS LE RESTE EST TOUT DE MEME SPLENDIDE

  2. jonben jonben says:

    Ce n’est pas mon avis au sujet de la batterie… sinon pour info c’est Adam, un des guitaristes qui a enregistré les parties de batteries sur « Alive Or Just Breathing ».

  3. krakoukass krakoukass says:

    Ouais un très bon album, mais je reste persuadé que 19 est un peu abusé…

  4. GURG says:

    hum, Jesse Leach pousse une geulante vers la fin de « when darkness falls »

  5. Burps says:

    To GURG :
    Ta faux mon coco, c’est sur « Take This Oath » qu’il chante le camarade Leach.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *