Underoath – They’Re Only Chasing Safety

Pas de commentaires      984
Style: émocoreAnnee de sortie: 2004Label: Solid State Records

Appuyé par un buzz phénoménal dans le milieu emocore lors de sa sortie il y maintenant quelques mois, le nouveau disque d’underOATH ne pourra laisser insensible l’amateur du style. Guitares puissantes et riffs simples mais acérés, hurlements hardcore et sensibilité pop (transparaissant notamment dans la voix du batteur qui s’occupe des chants les plus pops et dans les interruptions acoustiques brèves mais intenses), cheveux longs et mèches étudiées, pas de doute, il s’agit la bien d’un groupe cherchant à s’inscrire dans la mouvance emo.

Mais alors que leur précédent album se situait entre black metal et hardcore, les catholiques d’UnderOATH ont jugé cette fois-ci préférable de tourner le dos à leurs anciennes influences afin se lancer dans un style jugé plus prometteur, seule la voix du chanteur parfois assez aggressive rappellant en fait ces influences. Si l’on peut critiquer cette démarche, force est de constater qu’ils ont pris cette orientation avec brio. « Young and Aspiring », premier titre de l’album surprend par son agressivité et sa douceur combinées, « A Boy Brushed Red Living in Black and White » peut se valoir de posséder l’intro emo de l’année, « Reinventing Your Exit » et son refrain régaleront tous les emokids, même les plus réfractaires. On se surprend même à découvrir des chœurs (aux sonorités fortement religieuses) ainsi que des passages électro au sein du même titre (« The Blue Note »), probablement un des plus réussis de l’album.

UnderOATH peut se targuer d’exercer son talent avec grande classe, car là ou de nombreux groupes hésitent et livrent au final des albums déstructurés et hésitants, ici tout n’est que cohérence, efficacité , voire même sobriété tant les mélodies s’enchaînent parfois avec facilité.

Pourtant, UnderOATH peine a me convaincre totalement. En effet, au fur et à mesure que les titres s’enchaînent, une certaine monotonie finit par gagner l’auditeur sur la fin du disque, malgré les efforts du chanteur de Copeland venu poser sa superbe voix sur la dernière piste (« Some Will Seek Forgiveness, Others Escape »).Les derniers titres manquent d’originalité, et l’efficacité propre aux premières songs du disque se dissout progressivement. Au final, « They’re only chasing safety », est un bon disque d’emocore qu’il serait dommage de rater, notamment pour ses cinq premiers titres aux mélodies imparables, mais il me semble trop peu novateur pour réellement faire date dans l’univers déjà surchargé de l’emo. C’est réellement dommage, car on sent que ce groupe a l’envergure suffisante pour permettre au style d’évoluer.

  1. young and aspiring
  2. a boy brushed red living in black and white
  3. the impact of reason
  4. reinventing your exit
  5. the blue note
  6. it’s dangerous business walking out your front door
  7. down, set, go
  8. i don’t feel very receptive today
  9. i’m content with losing
  10. some will seek forgiveness, others escape
Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *