Cult of Luna + Dirge – 04 mai 2006 – Locomotive – Paris

11 Commentaires      1 574

fewz : Ce jeudi 4 mai, Cult of Luna est revenu à Paris pour défendre son dernier album. Les chanceux qui étaient là lors de leur dernier passage à la loco doivent toujours avoir ce merveilleux concert dans un coin de leur mémoire. Les personnes qui étaient là ce soir ne garderont, eux, peut-être pas un souvenir aussi impérissable que les premiers. Certes le son est limpide, très beau, quasi-parfait. Certes l’exécution est maitrisée (malgré quelques pains) mais il est indéniable que les titres de Salvation sont plus savoureux en live que ceux de Somewhere… « Echoes », « Adrift » et « Crossing Over », qui ont été joué soir, ont mis tout le monde d’accord sur ce fait.

On regrettera l’absence du chanteur Klas, brillament remplacé au pied levé par le guitariste nerveux du groupe et auteur des textes du dernier album: Johannes. Celui-ci montre une voix tout aussi efficace quoiqu’un peu moins rocailleuse, broutilles! Je regretterai également l’absence du batteur « indien » (?) qui a, ceci est purement subjectif, « plus de gueule » et peut-être même de feeling. Autre point de changement, le percussioniste devenu troisième guitariste; un changement tout sauf discret avec sa Gibson explorer blanche au visuel très fort. En effet, les quelques percussions jouées ce soir étaient assurées par le « machine man » du groupe.

Comme cela a pu être souligné le son global est plus rock, moins lourdingue mais pas déplaisant pour autant; il colle davantage à l’aura (et au look!!!) maintenant dégagée (arboré) par les suédois, prenons par exemple l’intro méconnaissable, noisy et shoegaze d' »Echoes »: surprenant et prenant. N’oublions pas pour autant les titres gigantesques de leur dernier opus, notamment « Dark City, Dead Men », longue tirade de 15 minutes hypnotiques, émotionnelles et bouleversantes.

Un très bon concert de Cult of Luna ce soir. Un concert qui a donné son lot de claques même s’il n’égale pas l’excellence de leur show d’octobre 2004 dans la même salle. La prochaine fois peut-être. En tout cas j’y serai.

krakoukass : Je serai moins positif que Fewz même si celui-ci a déjà noté que le concert à la Loco de COL en 2004 avait davantage marqué nos esprits. Je ne peux que confirmer cet état de fait. En effet, les titres du dernier opus en date, Somewhere Along The Highway mis à part l’excellent « Finland » et le très trippant dernier titre « Dark City, Dead Man », passent carrément moins bien l’épreuve de la scène que ceux du précédent album, Salvation (largement meilleur album que le dernier également, du reste). On retrouve en effet beaucoup moins l’atmosphère sombre et les poussées d’agression qui caractérisent des titres tels que « Echoes » ou « Adrift » (même si ceux-ci au moins furent joué ce soir), et qui faisaient (à mon humble avis) toute la magie du concert précédent. Bien sûr ça joue toujours extrêmement bien et je doute qu’un concert de COL puisse être mauvais, mais comme me l’a très justement fait remarquer Alexia à la fin du concert, « il manquait quelque chose ». C’est exactement ça, il manquait quelque chose, qu’il ne manquait pas en octobre 2004, lors de leur précédent passage dans la même salle.
Je ne m’attarderai pas sur la 1ère partie assurée par Dirge, vraiment pas ma tasse de thé. Je comprends qu’on puisse aimer et prendre son pied à partir du moment où l’on pénètre leur univers, ce que je n’ai jamais réussi à faire véritablement. Du coup j’avoue que je me suis plutôt emmerdé comme un rat mort, la prestation des français s’étant résumée à 2 longs titres qui s’étiraient en longueur à n’en plus finir, à grand coup de riffs ultra répétitifs…

Soirée en demi-teinte donc au final pour ma part!

Setlist Cult of Luna:
Marching to the heartbeats
Finland
Dim
Adrift
Echoes
Crossing Over
Dark City, Dead Men
Unknown song

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 914 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

11 Commentaires

  1. heddy says:

    gibson firebird et non explorer…

  2. damien luce says:

    C’est dingue comment Dirge peut diviser à ce point, j’adore leur disque et j’ai vraiment hâte de les voir en live. Mais tu as raison, leur univers est particulier et assez délicat !!! Je me demande si c’est leur côté oppressant que les amateurs musicaux ne supportent pas ?

  3. fewz says:

    @heddy: au temps pour moi!!!

  4. Devin says:

    Bon concert. Un peu déçu par CoL quand même mais Dirge fûrent magistraux, comme d’hab même si ce n’est que la deuxième fois que je les vois.

  5. Firecat says:

    C’est la premiere fois qu eje voyais CoL et j’ai beaucoup apprécié, ce groupe à une classe de fou. Pas grand chose à reprocher a leur prestation, sauf qu’évidemment j’aurai souhaité du The Beyond. Pour Dirge, comme Krakou -_-
    Pour faire mon chieur, il me semble bien que ce n’est pas « Adrift » qu’ils ont joué mais « Vague Illusions » ;)

  6. zurb says:

    j’avais vu Dirge dans un show précédent, et même si j’étais emballé par leur musique, j’avoue que la sentation de voir Neurosis en face de moi me perturbait passablement. Tout m’y faisait penser : des riffs longs et lourds, les harmonies, la percussion, les vidéos projetées, le look des musiciens (crânes rasés et barbes) allant jusqu’à la voix du chanteur qui était quasi semblable… J’aime beaucoup Dirge en disque et sur scène, mais ce mimétisme et cette ambigüité me perturbe un poil…

  7. özu says:

    DIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIRRRRGGGGEEEE11!111111!!!!!!!

    Honnêtement je ne percois pas le « mimétisme » avec Neurosis. Les fondements se rapprochent mais leur univers est beaucoup plus charnel et lyrique. Vivement le provhain albüm!!

  8. Ellestin says:

    C’est moi au-dessus o_O

  9. fewz says:

    @firecat: nan c’était bien adrift!! c’est sur!

  10. fewz says:

    j’ai oublié de dire que moi aussi je sentais un mimétisme un peu trop troublant chez Dirge… je dis « un peu trop » parce que ça me déraange pas vraiment plus que ça… Dirge que, malheureusement, je n’ai vu que quelques minutes trop courtes…

  11. Florent says:

    Je n’y étais pas, donc rien à dire sur la presta, mais bon Dirge c’est quand même un peu la classe…. Bande de mécrants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *