Emperor – Live Inferno

1 Commentaire      1 122
Style: black metalAnnee de sortie: 2009Label: Candlelight Records

Ihsahn et ses compères ont eu l’excellente idée de revenir en 2006 pour faire enfin leurs adieux à la scène de la façon la plus digne qui soit. Digne car les derniers shows de l’Empereur furent couronner de louange, ce monument du black metal ayant alors acquis un statut référentiel conforme à sa stature et lui permettant de se placer haut sur l’affiche de nombreux festivals européens. Parmi les concerts que firent les Norvégiens lors de cette tournée d’adieu, deux ont été choisi pour ce coffret live censé clore avec maestria la carrière d’un des plus grands (si ce n’est le plus grand) groupe de black metal de la galaxie : celui effectué dans la Mecque du metal qui se tient chaque année début août à Wacken et la prestation à domicile lors de l’Inferno Festival. Un beau coffret 2 cds complété par un DVD permettant de voir la bête évoluer sur scène.

Si la vidéo Emperial Live Ceremony sortie en 2000 permettait aux plus vieux fans de l’entité norvégienne de constater à quel point celle-ci avait fait des progrès après des débuts scéniques approximatifs, nul doute que ce Live Inferno permettra d’admirer la stature imposante qu’a acquis Emperor au crépuscule de sa carrière. Ihsahn et sa bande se produisent alors devant une foule immense au Wacken et se montrent plus à l’aise que jamais devant cette marée humaine. Le trio Ihsahn-Samoth-Trym se voit accompagner de Secthdaemon, vocaliste et bassiste de Zyklon et du claviériste Einar Solberg. On se retrouve avec rien de moins que le meilleur line-up de l’institution norvégien, les deux membres de session assistant aussi Ihsahn dans ses vocaux (Einar Solberg pour les passages en chant clair et Secthdaemon ajoutant quelques growls sur certains passages). Loin de rendre l’ensemble plus fouillis, leur participation vocale apporte un plus non négligeable, en particulier le claviériste qui rend plus mélodieux certains passages. Le quintette fait preuve d’une précision époustouflante dans l’exécution de ce black metal sophistiqué, le tout servi par un son exceptionnel rendant encore plus lisible que sur album le répertoire de ce géant du black metal et permettant de profiter au mieux du raffinement mélodique inhérent à la musique d’Emperor, ceci sans en dénaturer son authenticité.

On pourra regretter que les set-lists des 2 concerts soient quasiment les mêmes (le concert de l’Inferno étant plus long, on a droit en supplément à « Wrath of the Tyrant » et « Ye Entrancemperium ») même s’il faut tout de même signaler qu’on peut difficilement faire plus pertinent dans le choix des morceaux. Tous les hits des Norvégiens sont à l’appel, donc surtout tirés d’In the Nightside Eclipse et d’Anthems au détriment d’un Prometheus réduit à « In the Wordless Chamber ». Les deux shows sont très identiques, Ihsahn a juste l’air plus déchaîné sur le live au Wacken et ses vocaux semblent meilleurs sur ce dernier. Le concert est magistralement filmé et enregistré mais on regrettera que le DVD ne nous offre que le set du Wacken et pas celui de l’Inferno en plus. On aurait préféré cela à un reportage sur la tournée 2006-2007 plutôt cheap (pas la tournée, le report) en bonus.

Quelques reproches donc, mais reste que malgré ça ce Live Inferno est carrément indispensable aux fans d’Emperor. Il s’agit là d’un bien beau testament pouvant aussi faire office du best-of parfait pour le novice.

  1. CD1
  2. infinity burning (medley)
  3. cosmic keys to my creations & times
  4. thus spake the nightspirit
  5. an elegy of icaros
  6. curse you all men!
  7. wrath of the tyrant
  8. with strength i burn
  9. towards the pantheon
  10. the majesty of the night sky
  11. the loss and curse of reverence
  12. in the wordless chamber
  13. inno a satana
  14. i am the black wizards
  15. ye entrancemperium
  16. opus a satana
  17. CD2
  18. infinity burning (medley)
  19. cosmic keys to my creations & times
  20. thus spake the nightspirit
  21. an elegy of icaros
  22. curse you all men!
  23. with strength i burn
  24. towards the pantheon
  25. the majesty of the night sky
  26. the loss and curse of reverence
  27. in the wordless chamber
  28. i am the black wizards
  29. inno a satana

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. jfkool says:

    Suis d’accord. Le best of idéal du groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *