Morbus Chron – Creepy Creeping Creeps

8 Commentaires      1,788
Style: death suédoisAnnee de sortie: 2010Label: Detest/Me Saco Un Ojo

La newschool of oldschool swedish deathsters sait engendrer de sympathiques spécimens.
Les années 2000 ont vu revenir de derrière les premières brumes suédoises du début des années 90 pas mal de grands noms de la scène death nationale, de grands nom d’anonymes pour certains, je pense en particulier à Nirvana 2002; mais les années 2000 ont aussi connu l’émergence de bourrasques qui connaîtront à leur tour certainement le même culte que leurs ainés je pense obligatoirement à des groupes comme Repugnant bien entendu qui en plus d’avoir entretenu la flamme sont venus en rajouter une couche avec une réussite admirable.
Sur les tablettes, un peu plus en marge, un petit groupe qui ne fait pas trop de vagues mais qui distille ses munitions sur le marché parallèle histoire de dire qu’il existe et qu’on peut compter sur lui.
Ce groupe c’est Morbus Chron.

Sympathique combo suédois qui sévit à Stockholm et qui avec son petit EP Creepy Creeping Creeps vient reposer sa chape de plomb façon fossoyeur sur vos oreilles attendries par le vice, après deux démos tout aussi sympathiques.
Chez Morbus Chron on tape allègrement dans le gros death suédois à ambiance, riffs incisifs, mélodies acidulées et décrépies avec un retour rythmique académique pour le genre, du bon gros classique qui tâche oui monsieur, et l’ambiance est clairement au rdv.
Deux titres pour plier les débats, une bonne cover de Raphael Kruszyka, du mid tempo pour la descente de coude, une bonne copie, un bon élève.

Les disciples en ont clairement sous le capot, Creepy Creeping Creeps s’impose comme une carte de visite que l’on prend très au sérieux.
Allez on passe à la vitesse supérieure et on sert le plat de résistance, certains ont les crocs.

http://www.myspace.com/morbuschronband

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

8 Commentaires

  1. AxGxB says:

    Très bon EP qu’il faut que je me procure au plus vite.
    Cool de voir la chronique sur ces pages en tout cas.

  2. jonben jonben says:

    Le morceau le fait. Le clip est inqualifiable. )

  3. heavydevy says:

    Ce titre me plait bien, curieux d’entendre l’album.

  4. darkantisthene says:

    pas mal mais ça manque un chouilla de patate à mon goût

  5. darkantisthene says:

    Les loulous ont remis le couvert avec un premier album « Sleepers in the rift » sorti chez Pulverised, on attend la chronique saligot !

  6. guim says:

    Ça a l’air de revêtir une importance capitale pour un groupe dont tu jugeais pas mal le premier EP. héhé
    J’ai le disque depuis sa sortie, il est du même tonneau que ce qu’on trouve sur l’EP d’ailleurs pas meilleur, pas moins bon, les morceaux de ce disque sont aussi dessus. Je ferai peut être la chronique…. Un jour. ;)

  7. darkantisthene says:

    j’ai surtout accroché à la pochette de l’album, pour tout avouer :D

  8. guim says:

    Tu sais rien ne t’empêche d’en écrire une, juste pour dire à quel point elle t’a plu. héhé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *