Arms Of Ra – Cure

Pas de commentaires      1 233
Style: sludgecoreAnnee de sortie: 2016Label: autoproduction

Après de très bons débuts (une démo éponyme et un EP, Unnamed), les parisiens d’Arms Of Ra ont pris une pause de quasiment quatre ans, la faute notamment à l’exil de l’autre côté de la Manche de son chanteur (qu’on connait bien par ici puisqu’il s’agit de Mathieu aka Hororo, ancien chroniqueur chez nous, officiant d’ailleurs aussi chez Nekkral). Un silence peut-être salutaire pour un retour des plus fracassants !

Car Cure poursuit l’exploration d’un sludge oppressant, baignant dans une crasse plutôt crust. Ces quatre titres installent une atmosphère glauque et nauséeuse personnifiée par les râles possédés de Mathieu, quelque part entre black metal et crust/hardcore malade. « Theophobia » lance les débats, neuf minutes prenantes de dualité « typiquement postcore »: le combo violence/émotions aériennes qui rappelle autant les débuts de Cult Of Luna (de manière encore plus flagrante pendant « The Seed ») que leurs voisins patronymiques Amenra.

Du haut de ses trois minutes, « Genèse » introduit un côté atmosphérico-tribal incantatoire assez saisissant, parfaite interlude avant un dernier « gros morceau », « Submission » et ses presque neuf minutes. Si la première partie de cet ultime titre offre un tempo un peu plus élevé pour un rendu black metal plus prononcé, c’est pour mieux ensuite nous achever par ces accords plombés contrebalançant l’atmosphère (légèrement) plus sereine s’élève de cette surpuissante conclusion (contenant une montée en puissance simplement fatale).

Arms Of Ra signe avec Cure un nouvel EP baignant dans un mysticisme oppressant, la pesanteur des riffs allant de pair avec leur goût très prononcé pour le chaos. La revisite d’un style rabâché était risquée, le groupe s’en sort haut la main grâce à des atmosphères travaillées et des clichés brillamment évités. Très chaudement recommandé aux amateurs d’immersions douloureuses !

  1. Theophobia
  2. The Seed
  3. Genèse
  4. Submission

Bandcamp

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *