Ruined Families – Education

3 Commentaires      3 269
Style: punk hardcore/post-punk/noiseAnnee de sortie: 2016Label: Adagio 830Producteur: Kostas Ragiadakos

Après un énorme Blank Language (2013) puis une prestation live des plus explosives deux ans plus tard, on était en droit d’avoir de grosses attentes concernant un nouvel album de Ruined Families. Le groupe grec est enfin de retour avec Education, collection de dix nouveaux titres aussi expéditifs que vindicatifs avec une toile de fond un peu différente, la crise financière (même s’il demeure quelques références) ayant laissé sa place à une observation assez critique de la société actuelle, notamment du monde de la musique et de la modernité.

Si la thématique porte moins sur la contestation, ce n’est absolument pas le cas musicalement parlant ! En effet, Ruined Families porte naturellement en lui-même ce goût pour la révolte qu’il fait passer via cette recette toute personnelle de punk-hardcore agrémentée de post-punk et de bien d’autres éléments (noise, screamo, black metal…). En résultent dix cris de colère tournant autour d’1 minute 30/2 minutes, de courtes durées pour des titres pourtant particulièrement denses. Dès « The Future Of Electronic Music », on replonge instantanément dans cette spirale de violence supersonique, guitare et session rythmique allant à toute berzingue tandis que le chanteur nous prouve qu’il n’a rien perdu de sa hargne, ni de son côté catchy. Un aspect qui va même être décuplé sur le titre suivant « Image Of An Image » dont le surprenant pont, mené par une basse à l’allure post-punk, introduit un final plus mélodique mais qui apparait comme une évidence. Et nous n’en sommes alors qu’au début…

Le reste de cet album est au même niveau qualitatif, contenant son lot de (très bonnes) surprises telles que « Demolition » et sa rythmique mid-tempo, le mix blast/émotions pendant le fabuleux « Use Your Hands » ou encore le post-punk « Wholecar » (rappelant un peu ce que fait Xerxes). Des variations rythmiques qui ne font pas oublier la tonalité générale de ce nouvel album, plus radical, sous tension permanente. En tous cas, chacun des titres de ce Education fait se télescoper violence et émotion tout en conservant leur addictive furie intacte.

Sorti de la manif Blank Language, Ruined Families n’a (en apparence) plus exactement les mêmes préoccupations à partager mais reste le groupe de cinq grecs en colère parmi les plus crédibles qui soient. Bref, l’un des meilleurs albums de cette fin d’année, si ce n’est le meilleur.

  1. The Future Of Electronic Music
  2. Image Of An Image
  3. Naked Life
  4. Underground Resistance
  5. Demolition
  6. No Rothko
  7. Use Your Hands
  8. Wholecar
  9. Meta-Anthem
  10. We Want Everything

Bandcamp

beunz

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

3 Commentaires

  1. Alexiane says:

    hyper bien, merci pour la decouverte !

  2. krakoukass krakoukass says:

    Excellent en effet, bien ouej Beunz!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *