Jupiter Hollow – Odyssey

Pas de commentaires      1 507
Style: rock/metal progressifAnnee de sortie: 2017Label: autoproduction

Formé au Canada en 2015, Jupiter Hollow est un duo composé de Kenny Parry (chant, batterie, synthés) et de Grant MacKenzie (guitare, basse, synthés) adepte d’un rock/metal progressif aérien. Le groupe sort enfin Odyssey, son premier EP après l’avoir peu à peu dévoilé (notamment sous forme de clips), un premier EP prometteur et qui devrait réjouir les amateurs de mélodies comme ceux de technique instrumentale.

Les influences principales de Jupiter Hollow sont donc puisées au travers des cadors du progressif, les vocaux comme la musique font ainsi souvent penser à Tool ou Karnivool (bref, des trucs cools). « Deep In Space » démarre par du pêchu, les riffs sont inventifs et les mélodies prenantes, telle une rencontre groovy entre Tool et Rush. Le minimaliste « Ascending » puis sa suite « Hades Heart » calment ensuite le jeu, davantage dans la lignée d’un A Perfect Circle ou des passages plus posés d’un Devin Townsend, le duo envoûte par son sens de la mélodie, toujours très touchante.

« Over 50 Years » remet plus de nerfs, ouvrant le champ à des influences davantage dans la veine d’un Periphery ou d’un Tesseract, entre riffs djent et mélodies virtuoses tandis que vocalement le chant mélodique très riche côtoie quelques incartades hurlées (qui auraient pu être hors-propos, mais en fait pas du tout). Enfin le morceau-titre « Odyssey » termine ce premier EP par un étalage de trouvailles mélodiques terminant le trip dans une atmosphère sereine.

En cinq titres seulement, ces deux jeunes canadiens débarquent dans le game de fort belle manière. Certes les influences sont très (parfois peut-être un peu trop) perceptibles mais cela n’empêche pas de s’immerger totalement dans les délicates atmosphères de Jupiter Hollow. Un jeune groupe qui a les moyens d’aller loin (et qui a déjà les capacités pour vous y faire aller vous aussi). A suivre !

  1. Deep In Space
  2. Ascending
  3. Hades Heart
  4. Over 50 Years
  5. Odyssey

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *