Bright End – Distance

Pas de commentaires      1 018
Style: hardcore mélodiqueAnnee de sortie: 2017Label: Indelirium Records

Groupe italien assez confidentiel par chez nous, Bright End mériterait pourtant un peu plus d’exposition tant on ressent la passion et la sincérité dans leur musique. Distance est le second EP délivré par le quintet, trois ans après You’re Gonna Lose It All, et le hardcore à tendance mélodique du combo de Bassano Del Grappa se veut à fleur de peau.

Clairement influencé par des groupes tels que Defeater, Comeback Kid ou Counterparts, Bright End envoie sept titres tout en nerfs et en intensité. Misant son propos sur une rage émotionnelle personnifiée par un chanteur semblant vouloir sortir l’intégralité de son désespoir de ses cordes vocales, le groupe italien l’accompagne d’un punk hardcore classique en apparence mais ponctué de détails marquants (les passages en arpège de l’ultra efficace « Fading Away », les nombreux breaks et un joli pont mélodique pendant « Misery » ou encore « Dead Wings », nous offrant tour à tour les passages les plus virulents et les plus sensibles de l’EP) et d’un son plutôt massif, afin de bien renforcer l’impact de ces très bonnes compos, assez homogènes sur la longueur.

Puissance émotionnelle et rage mélodique sont donc au menu, une recette connue mais maîtrisée par Bright End, mais dont on peut espérer d’autres touches plus personnelles à l’avenir. On peut déjà se montrer confiant au vu de la qualité de cet EP. Bref, Distance est une très sympathique découverte recommandée aux amateurs du genre.

  1. Dream Ends
  2. Fading Away
  3. Strain
  4. Narrow Minded
  5. Misery
  6. Dead Wings
  7. These Walls

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *