Proudhon – The Damaged Bodies

Pas de commentaires      163
Style: death/grindAnnee de sortie: 2021Label: Autoproduction

Originaire de Besançon, ce jeune groupe de death/grind a décidé de porter le nom de Pierre-Joseph Proudhon, enfant du pays et précurseur de l’anarchisme. Et si le punk apparaît naturellement comme le mouvement musical qui s’allie naturellement avec ce courant, le groupe opte pour une approche beaucoup plus radicale: du death grind aussi brutal qu’expéditif !

En effet, les onze titres (en fait dix plus une intro) de The Damaged Bodies tiennent en moins d’un quart d’heure. Bien assez de temps pour déverser un torrent haineux au grain « rouillé » comme ils l’annoncent, ceci étant apparemment dû à leur prod maison, très compacte. Entre coups de boutoirs aux blasts assassins (« The Philosophy Of Misery ») et séquences mid-tempo aux grooves appuyés (« Ravachol », contenant d’ailleurs quelques spoken words, ou encore le final « Les Temps Nouveaux », apportant une lourdeur quasi sludge), Proudhon développe un univers singulier pour le style, ultra véhément et lourd, mais traitant de thématiques autour de la personne dont il porte le patronyme.

Un premier jet de death/grind aussi brutal que grassouillet, particulièrement efficace et doté en plus d’un superbe artwork (œuvre d’un certain KLMT). Une solide carte de visite en espérant une suite aussi percutante.

  1. Schlass, graisse et prostitution
  2. Trauma
  3. Canuts Revolt
  4. Die Rot Fahne
  5. Ravachol
  6. Chant Des Cerises
  7. The Philosophy of Misery
  8. Have We Failed?
  9. Puits Sainte-Marie
  10. 1936
  11. Les Temps Nouveaux

beunz
Up Next

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *