Wyrgher – Panspermic Warlords

Pas de commentaires      136
Style: black metal atmosphériqueAnnee de sortie: 2023Label: I, Voidhanger Records

Comptant parmi les très nombreux projets du suisse Menetekel (Ungfell, Arkhaaik, Lykhaeon…), Wyrgher a débuté en 2015 avec un album (Üüberirdh (Lugubria)) et un EP (Kosmokrater) peu après, avant de se taire durant les huit années suivantes, trop occupé par ses nombreuses autres formations. Le projet a donc été réactivé l’an dernier, un certain Voidgaut, batteur de son état, venant suppléer le multi-instrumentiste sur ce Panspermic Warlords.

Basé autour du concept de la panspermie, théorie spéculative née dans l’Antiquité selon laquelle la vie dans l’univers grâce aux comètes ou encore à des vaisseaux extraterrestres, ce nouvel album nous entraine dans un black metal aux atmosphères forcément cosmiques. Avec ses riffs à majorité dissonants, Menetekel déploie un son bien spécifique, aussi complexe que sinistre mais parsemé de mélodies via quelques harmonies plus généreuses (« Supreme Leader Of A Dying Star ») venant contraster ce voile noir quasi constant.

Mélangeant grandeur et vide, Wyrgher évoque des formations comme Deathspell Omega, Spectral Lore ou encore Mare Cognitum par toute cette densité de textures donnée à ses compos. Allant où bon lui semble quitte à même caler un peu de chant clean (« Solar Harvest ») ou d’aller dans des contrées black metal épiques (« The Weeping Of A Blazing Rock »), le duo suisse livre là un impressionnant second album tendu, complexe et mystérieux telle une odyssée cosmique à la destinée tragique. Un voyage duquel vous ne reviendrez peut-être pas…

  1. Dormant They Drift
  2. Destroyer Of The Promethean Path
  3. Solar Harvest
  4. Summoning The Meteoric Titans
  5. Supreme Leader Of A Dying Star
  6. The Weeping Of A Blazing Rock
  7. Panspermic Warlords

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *