Initiate – Cerebral Circus

Pas de commentaires      239
Style: Open HardcoreAnnee de sortie: 2023Label: Triple B Records

Dans la série des nouveaux groupes de hardcore s’inscrivant dans le sillage de Turnstile (on pense à Regulate, mais on pourrait aussi citer Dare, Scowl ou Zulu), on peut rajouter les californiens de Initiate. Cerebral Circus, leur deuxième album (et contrairement à ce que cette jolie pochette pourrait laisser penser), c’est en effet 22 minutes de hardcore intense (on en prend plein la poire sur « Fire Starter » et ses riffs énormes par exemple ou sur « Your Own Means » ansi que « Fool ») qui laissent aussi parler la mélodie sans complexe ni scrupule (« Amend » étant le premier morceau faisant ainsi la part belle à des passages de guitare moins virulents et presque post-rock voire émo dans l’esprit) même si la chanteuse Crystal Pak n’arrête en réalité de s’époumoner en sortant du registre hurlé que très rarement.  Pour être précis deux uniques fois en fait sur les morceaux les plus mélodiques de la galette, « The Surface », titre qui permet d’apprécier son très beau timbre clair qu’on serait tout à fait ravi d’entendre davantage à l’avenir et sur le final « Transparency » sur lequel elle démarre son intervention vocale par du spoken-word avant de reprendre ses agressions vocales, lesquelles sont intelligement contrebalancées par des parties de guitare superbes qui peuvent rapprocher dans ces moments Initiate d’un Rolo Tomassi.

A l’inverse « No Burden of Guilt » voit la miss Pak être secondée dans ses vociférations par des vocaux masculins qui renforcent la virulence du titre et qui convaincront les plus sceptiques qu’Initiate reste d’abord un groupe de hardcore, malgré ses quelques ouvertures mélodiques, qu’on imagine devenir potentiellement plus nombreuses à l’avenir.

Initiate frappe en tout cas un grand coup avec Cerebral Circus et devrait sans mal convaincre les adeptes (qu’ils soient nouveaux ou pas) de cette scène qu’on pourrait résumer sans leur faire offense, en « open hardcore ». A suivre et de près, car ces 22 minutes d’excellente musique passent évidemment bien trop vite!

Tracklist :
01 – Waste Your Life
02 – Alone at the Bottom
03 – Fool
04 – Amend
05 – Interlude
06 – Fire Starter
07 – Your Own Means
08 – The Surface
09 – No Burden of Guilt
10 – Transparency

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 1155 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *