Throat – We Must Leave You

Pas de commentaires      177
Style: Post-Punk NoisyAnnee de sortie: 2023Label: Svart Records

Disons-le tout de go : malgré un « Negative Lite » à la fois dissonnant, menaçant et noisy, c’est plutôt dans la catégorie des albums de post-punk/cold wave qu’on aurait tendance à aller ranger ce We Must Leave You qui fait suite à un sémillant et joyeux Smile Less qui mêlait déjà noise-rock et post-punk comme l’avait relevé le collègue Beunz en 2021. Throat (à ne pas confondre avec le projet de Dehn Sora Throane malgré une pochette d’album en noir et blanc qui peut semer le doute, doute qui était encore plus légitime sur la pochette de leur 2ème album Bareback tant celle-ci abordait alors la même imagerie axée sur le corps, que celle du projet du français) sont finlandais et ont déjà sorti 3 albums, sans compter des EP et autres singles, depuis leurs débuts en 2010 et ne font semble-t-il qu’affirmer encore et davantage leur style propre en s’éloignant un peu tout de même du registre noise-rock plus marqué à leurs débuts.

Le groupe aime cela dit toujours brouiller les pistes, j’en veux pour preuve ce « Heaven Hanged » en 2 parties qui commence lourd et menaçant avec un chant à la Joy Division, avant d’accélerer et de la jouer plus mélodique et direct, alors presque tubesque, sans qu’on ait vu venir cette facette de la personnalité de Throat (qui ne serait pas loin d’évoquer un vieux White Lies), ce que l’on retrouve à nouveau d’ailleurs sur le formidable tube « Tiny Golden Murder » (un des morceaux de l’année assurément).

Tout serait vraiment formidable si l’album n’était pas si court (à peine plus de 34 minutes), impression renforcée par la présence de titres noisy répétitifs qui semblent plus là pour installer ou accentuer l’ambiance sombre du disque (et entretenir la filiation avec leur passé ?), « Negative Lite » d’abord, puis plus loin « Hearsay or Heresy » qui reprend d’ailleurs un peu le même schéma. Et c’est sans parler (ah bah  si!) d’un « Valedictory » conclusif certes joli mais un poil longuet paradoxalement, et We Must Leave You loupe au final de peu l’excellence globale qu’il a pourtant magistralement défloré sur les titres les plus intéressants de l’album (« Heaven Hanged », « The Transaction », « Trespassing » et surtout « Tiny Golden Murder » donc).

Tracklist :
01 – Negative Lite
02 – Heaven Hanged
03 – The Transaction
04 – Trespassing
05 – Hearsay or Heresy
06 – Tiny Golden Murder
07 – Valedictory

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 1155 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *