Spectral Voice – Sparagmos

Pas de commentaires      156
Style: doom/deathAnnee de sortie: 2024Label: Dark Descent Records

Habitué aux splits (l’un avec Vastum, l’autre l’an dernier avec Undergang) depuis leur énorme premier album (Eroded Corridors Of Unbeing – 2017, considéré par beaucoup comme un chef d’œuvre du doom-death, lui conférant aussi sec le statut de culte), autant dire que l’excitation dès l’annonce du second album de Spectral Voice est montée crescendo, surtout pour l’amateur de cavernes et des monstruosités qui aiment s’y tapir !

Une excitation aussi comblée que calmée car le quartet de Denver (toujours composé de membres de Blood Incantation et de Black Curse) vient à nouveau obscurcir totalement l’espace via quatre titres (pour trois quarts d’heure de son) faisant alterner phases de terreur pure et de mouvements aux atmosphères quasi funéraires (avec quelques effets vocaux quasi religieux comme sur la fin de « Be Cadaver ») quand on ne part carrément pas dans de fulgurantes accélérations renforçant encore un peu plus la grosse brutalité de leur propos.

Décortiquer chaque titre prendrait énormément de temps tant ces derniers recèlent de détails, passant d’un extrême à l’autre, de l’oppressante lenteur jouant sur l’écho (façon Krypts ou Esoteric) à la frénésie in-your-face la plus féroce (rappelant Sadistic Intent dans ces phases), on se laisse mettre dans une transe indescriptible tant l’atmosphère générale demeure lugubre quoi qu’il se passe: de la destruction, de la mort, du chaos, de la peur. Un second album qui va truster les tops 2024 et renforcer le culte de Spectral Voice.

  1. Be Cadaver
  2. Red Feasts Condensed Into One
  3. Sinew Censer
  4. Death’s Knell Rings In Eternity

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *