Hatesphere – Serpent Eyes and Killer Eyes

8 Commentaires      1 222
Style: thrash/death/coreAnnee de sortie: 2007Label: Steamhammer

C’est toujours agréable de retrouver Hatesphere, d’autant que le thrash matiné de death et hardcore du groupe danois se bonifie avec le temps à mesure des sorties d’albums (c’est déjà le 5ème). Je ne m’attendais aucunement à être surpris avec cet album au niveau musical, j’imaginais une suite tranquille au très bon The Sickness Within, mais je ne pensais pas découvrir un album en béton armé, fait du metal/hardcore dans son incarnation la plus actuelle, réactualisant le son des plus grands groupes de thrash.

Serpent Smiles and Killer Eyes constitue un prolongement direct de la discographie du groupe, les 9 compositions sont faites du meilleur de ce qu’il a pu proposer par le passé, avec le sens du riff efficace d’un groupe expérimenté qui sait parfaitement jongler entre gros riffs bien gras, passages thrash rapides, ralentissements hardcore sous forme de coups de marteau sonores, et refrains en forme d’hymnes mélodiques. 9 morceaus variés, impeccablement joués, du surpuissant mid-tempo « Lies and Deceit » au thrash bien speedé de « Damned Below Judas », ça défouraille dans tous les sens, l’album ne subit aucun temps mort, n’ennuie jamais, grace à des changements d’ambiance fréquents.
Les guitaristes s’en donnent à coeur joie, sachant démontrer leur talent mais également rester simples et efficaces quand il le faut, faisant mouche à tous les coups avec des riffs, certes ne sortant guère de l’ordinaire mais aux mélodies bien agencées, qui ne manqueront pas de faire headbanguer le plus statique des métalleux.

On imagine sans peine ces morceaux joués en concert, ils sont fait pour déchainer les pits, et nulle doute qu’Hatesphere y gagnera de nouveaux gallons de bête de scène, après les nombreuses tournées auxquelles a participé le groupe en 2005 et 2006, détrônant presque les têtes d’affiches grace à leur exécution sans faille et à la joie de vivre communicative du chanteur. A ce sujet, on sent toujours Jacob aussi énergique, et malgré les titres évocateurs et les paroles faites de haine brute, le chant bien puissant, naviguant entre gros growls death et cris hardcore, semble paradoxalement plutôt positif. A noter qu’il s’engage avec parcimonie dans des élans mélodiques éraillés particulièrement bien placés, qui aèrent efficacement certains morceaux.

Difficile de dégager un morceau plus marquant, le groupe a bien fait de ne retenir que 9 titres car ils sont tous réussis, je citerai tout de même « Drinking With The King Of Dead » dont l’intro bluesy se prolonge en un riff ultra-lourd des plus chaloupés qui est pour moi un des points forts de l’album.
Certes Hatesphere n’ont rien inventé et cet album pourra faire figure de redite pour certains mais les amateurs du groupe et en général tout ceux qui sont d’humeur à écouter un bon thrash/core à la scandinave -violent, puissant mais aussi d’une efficacité mélodique sans égale- Serpent Smiles and Killer Eyes sera l’album idéal du moment.

  1. lies and deceit
  2. the slain
  3. damned below judas
  4. drinking with the king of the dead
  5. forever war
  6. feeding the demons
  7. floating
  8. let them hate
  9. absolution
jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 497 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

8 Commentaires

  1. Inhuman says:

    Mouais album efficace mais rien de bien folichon.
    C’est basique quand même,dommage ces gars ont du potentiel.

  2. Monster says:

    Ouaip pareil moi aussi j’ai toujours trouvé Hatesphere tout à fait anecdotique…

  3. sebz says:

    Apres l’excellent « Ballet of the Brute » (leur meilleur opus a mon avis)j’avais lâché un peu le groupe pour ma part,trouvant les trois premiers album efficaces et inventifs,meme s’il n’apportaient rien de vraiment nouveau dans le trash.Je viens de jeter une oreille aux morceux figurant sur leur myspace et …bin c du hatesphere:le chanteur dégeule toujours autant (et ma foi toujours aussi bien)et les riffs sont toujours aussi perecutants.En attendant de pouvoir écouter l’album en entier je trouve que ces titres sont assez encourageants!Sinon j’avais entendu dire que le chanteur avait monté un projet parallele,quelqu’un en saurait il plus long a ce sujet?

  4. Manjyome says:

    Il en a même plusieurs: il chante dans Allelujah, groupe italien du patron du label Scarlet. C’est du power-stoner on va dire… Il joue la guitare dans Barcode aussi, groupe de hardcore, et a aussi un groupe de death old-school je crois, mais c’est juste pour le fun, il n’en sortira rien (pour le moment en tout cas). Il est aussi producteur.

  5. sebz says:

    merci pour l’info!

  6. Célin says:

    Hatesphere ça déchire !!!!
    Et encore plus cet album, de la tuerie je vous dit.
    Certains vont se prendre une putain de claque en live !!!

  7. Carolina says:

    Hi, nice very nice page..!
    [URL=http://www.volny.cz/moneymarket/money-market-fund]money market savings account[/URL]
    money market mutual funds – http://www.volny.cz/moneyrate/money-market-rate/
    [URL=http://volny.cz/capitalmoney/high-yield-money-market-account/]high yield money market account[/URL]
    money banking and financial market – http://www.volny.cz/marketaccount/money-market-account-rate/
    money market rate – http://www.volny.cz/moneyrate/money-market-rate/
    Good luck !
    PS: do you listen Linkin Park ?

  8. AYESTA! says:

    Cet album est d’un soporifique….incroyable!
    Il passe, il passe … et globalement rien ne se passe!
    Des riffs entendus déja 666 fois, voix banale, breaks pas très percutants….bref, je me suis fait profondément chier et vais me remettre un pti THE HAUNTED pour changer ça!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *