Ceremony of Silence – Outis

1 Commentaire      7 141
Style: Death MetalAnnee de sortie: 2019Label: Willowtip

Ce sera une chronique courte, l’été me donnant un parfait prétexte pour justifier le peu de temps à consacrer à un album, aussi excellent soit-il. Car Outis l’est bel et bien, une seule écoute devrait suffire à vous en convaincre pour peu que vous soyez amateur de death metal extrêmement fouillé et recherché.

Il sera pour autant difficile de ne pas penser à Immolation et encore plus à Ulcerate à l’écoute de ce death tortueux, aux atours chaotiques, mais contrairement aux américains un peu en perte de vitesse, et aux néo-zélandais qui ont tendance à complexifier beaucoup trop leur musique (à mon goût du moins), faisant ainsi de plus en plus concurrence à nos français de Deathspell Omega, Ceremony of Silence parviennent à garder un cap relativement direct avec des compos plutôt concises. Ainsi malgré les qualités d’écriture démontrées sur cet album, les slovaques ne sacrifient jamais l’efficacité sur l’autel de la complexité démontrant un talent certain pour la concision et un goût sûr pour les mélodies qui s’extraient avec raffinement de la tourbière death qui les voit naître, comme par exemple sur le final lumineux de « Ceremony of a Thousand Stars ».

Y a pas à chier, ce trio slovaque connaît bien son affaire et maîtrise la chose, il n’y a qu’à se manger les accélérations foudroyantes et jouissives de ce « Trance of Void » qui lui fait suite pour s’en convaincre durablement.

Au final en 7 titres et 34 minutes relativement homogènes mais jamais pénibles, la messe est dite et d’une fort belle manière qui plus est. Pour ma part cet Outis met à l’amende les dernières sorties des américains et des néo-zélandais que j’ai cités en début de chronique et s’avère être une petite bombe inratable pour les amateurs du genre. Après l’album de Hath dont je vous ai déjà vanté les qualités récemment, Willowtip tape décidément très fort cette année!

https://ceremonyofsilence.bandcamp.com/album/o-tis

Tracklist :
01 – Invocation of the Silent Eye
02 – Ceremony of a Thousand Stars
03 – Trance of Void
04 – Upon the Shores of Death
05 – Black Sea of Drought
06 – Arising of No Man
07 – Into the Obscure Light

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 893 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. RBD says:

    C’est tout à fait bien dépeint. C’est notamment vrai qu’on rentre vite dans cet album malgré son style, car le riffing est nettement plus simple que celui d’Ulcerate ou Deathspell Omega, et le son plus clair qui trahit encore une petite inspiration Black. En plus le titre plus lumineux et contemplatif du milieu d’album ne passe pas inaperçu dans ce déchaînement de fin du monde.
    Etant moins sévère envers les derniers Ulcerate, je souscris néanmoins volontiers au fait que ces SlovAques permettront de patienter aisément jusqu’au prochain (aux côtés de Karmacipher ou Setentia, pour des amateurs)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *