Gospel – The Moon Is a Dead World

5 Commentaires      1 766
Style: screamoAnnee de sortie: 2005Label: Level Plane

Level Plane a généralement le chic de dénicher des groupes screamo/hardcore jouant une musique de qualité, forte, et personnelle faisant de presque chacune de ses sorties une oeuvre digne d’intérêt. Pour ceux qui ne le connaissent pas, le label US héberge des groupes comme Hot Cross, mes chouchous d’Envy, l’intense Shikari ou encore les français d’Amanda Woodward

Un groupe du nom de Gospel signé par Level Plane? Cette dissonance, je pense, a été salutaire puisque je ne savais plus vraiment à quoi m’attendre de la part de ce disque. L’effet de surprise a donc été quelque peu préservé.

D’après le nom d’un album d’Explosions In The Sky, Earth is not a cold dead Place. Gospel enfonce indirectement le clou en affirmant que la lune est un monde mort. La comparaison avec EITS est un peu gratuite il est vrai mais Gospel, tout comme eux, a cette aptitude à broder des atmosphères chargées et aérées, et ce, principalement à l’aide de guitares. L’ambiance est post-rock chez l’un et screamo chez l’autre mais chacun s’impose (ou va s’imposer) dans son créneau comme une référence.

Bien que ce disque soit leur premier, Gospel joue une musique personnelle et tout à fait singulière, comme si Pink Floyd et Mercury Rev s’étaient pris de passion pour Yaphet Kotto et Envy. Le groupe a bien digéré ses influences et surprend par sa grande maturité. Leur screamo est tour à tour brumeux et intense voire même épileptique, comme sur « Yr Electric Surge Is Sweet ». L’orgue ou clavier qui se fait sentir à différents moments du disque est l’une des touches d’originalité, apportant un parfum exotique, étrange et inqualifiable, à l’ensemble. La musique est plus instrumentale que chantée, saupoudrée d’une voix écorchée lorsque celle-ci daigne s’exprimer. La batterie secoue son petit monde grâce à un jeu fourni, les guitares, elles, jouent le jeu du rapprochement et de l’esquive: présentes lorsqu’elles sont saturées et lointaines lors de leurs envolées. On croirait parfois que le groupe part en impro mais chez eux il n’y a pas d’impro; oui, car lorsqu’on les sent partir ce n’est que pour mieux nous montrer le chemin, ils le font dans notre intérêt et non le leur.

Un disque pas évident mais ô combien délicieux une fois qu’on l’a un tant soit peu dompter. Beaucoup moins « copie conforme de » ou « dans la droite lignée de » que certains autres groupes que l’on peut nous/vous vanter ici ou là, Gospel a déjà acquis une maturité certaine et tire admirablement son épingle du jeu. Ce jeune groupe est appelé à devenir grand, cela ne fait aucun doute. A écouter dès maintenant et à suivre de près, très près.

  1. congratulations…you’ve hit bottom!
  2. yr electric surge is sweet
  3. a golden dawn
  4. paper tiger
  5. and redemption fills the emptiest of hearts
  6. opium
  7. what means of witchery
  8. as far as you can throw me
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

5 Commentaires

  1. kollapse says:

    ça m’a l’air interessant tout ça. Va falloir que j’essaye de me chopper ça qque part…

  2. fewz says:

    ce n’est pas que ça semble intéressant… C’EST intéressant, tout simplement! ;)

  3. kollapse says:

    groupe au son déjà bien établi, nourri d’influences très diverses, ce 1er album est une réussite. Scremo me semble par contre un poil réducteur pour décrire ce que fait Gospel, on y trouve également du hxc, du progressif, du post-rock dans certaines sonorités mais tout cela sonne naturel. J’y trouve aussi un aspect exotique, peut-être est-ce du à la présence de synthé et d’orgue qui confère plus doriginalité encore au disque. Disque assez complexe (ça part dans pas mal de directions), intelligent et inspiré. Vivement la suite !

  4. jonben jonben says:

    Un des meilleurs albums de screamo jamais enregistré. Un de ces groupes incroyables, conjonction de quelques types talentueux qui n’auront enregistré qu’un album génial avant de disparaître dans le néant.

    • drommk says:

      pour le coup je suis d’accord. Pièce unique et merveilleuse dans le genre.

      Je préciserai simplement qu’ils ont brièvement émergé du néant pour enregistrer un (excellent) nouveau titre il y a deux ans

      http://gospel.bandcamp.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *