World War Z de Max Brooks

2 Commentaires      1 228
Annee de sortie: 2010

Ca y est. Elle a eu lieu. Le monde ne peut plus se voiler la face. Les Zombies sont passés à l’offensive. Les réanimés se sont irrésistiblement propagés parmi les vivants, ravageant tout sur leur passage. A la rumeur d’une « Rage Africaine » a succédé la terrifiante réalité : les morts se sont bel et bien relevés de leur tombe. Virus métabolique, mutation génétique, surpopulation en Enfer ? Nul ne le sait. Max Brooks (L’auteur, fils de…) nous immerge en plein cœur de la Zème guerre mondiale.

Il endosse ici la plume d’un rapporteur de l’ONU chargé de collecter les témoignages de ceux qui ont vécu cette guerre au plus près. Sur tous les continents, il recueille les confidences détaillées des acteurs de cet incroyable conflit. Depuis le « Patient Zéro » jusqu’aux derniers affrontements majeurs contre « Zack » (L’un des surnoms employés par les soldats US pour désigner la menace non-morte), tous les aspects de l’affrontement sont abordés au cours des rapports/chapitres qui défilent. Autant de récits accrocheurs, immersifs, saupoudrés d’un humour grinçant.

Récit complet et passionnant, World War Z englobe dans sa trame les enjeux géopolitiques et religieux, les questions techniques et logistiques (souvent jouissives lorsque l’on s’enquiert de la meilleure manière d’éliminer les morts-vivants) mais surtout le facteur humain. Chaque témoignage dévoile l’expérience, le ressenti d’un homme, d’une femme parmi tant d’autres au milieu du chaos et la manière dont ils ont dompté ou non une terreur ancestrale. Des héros, des pleutres, des sages, des fous, nous, vous…

Le livre est une véritable étude sociologique fourmillante d’informations et d’inventions romanesques étonnantes. L’ensemble ne manque pas de moments de poésie et de bravoure : un vieux jardinier Japonais aveugle affronte en samouraï des hordes affamées, des fantassins Américains galvanisés au son de « The trooper » d’Iron Maiden dessoudent méthodiquement de la goule, un commandant de sous-marin Chinois embarque ses marins et leurs familles dans une arche de Noé à propulsion et torpilles nucléaires.

Qu’on se le dise le conflit n’est pas tout à fait terminé et malgré l’effort mondial, la souche pourrie est encore vivace (voire vorace) et ne demande qu’à faire fleurir de nouvelles et purulentes excroissances. Nous vous recommandons donc d’assister à l’une des nombreuses conférences que Max Brooks donne sur les campus concernant un sujet dont il est l’un des plus brillants spécialistes : la survie en milieu Zombie.

Digne descendant de George A. Romero, l’espiègle Max enfante avec talent l’un des tous meilleurs rejetons d’une culture underground plus que jamais exubérante. A dévorer de toute urgence !

Site officiel : http://www.randomhouse.com/crown/worldwarz/

Chroniqueur

alchemist

Chroniqueur inter mi-temps, amateur de chats, de Metal mélodique sous toutes ses formes, de fromages de caractère, de bons bouquins, de radios intelligibles... et de zombies.

alchemist a écrit 99 articles sur Eklektik.

Up Next

Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. dimegoat says:

    ça donne bien envie, miam miam. je viens de le commander histoire de continuer sur ma période zombie entamée avec The Walking Dead (la série…faudrait que je me penche sur le comics)

  2. alchemist says:

    J’ai lu le premier tome du Comics, les dessins sont excellents et le scénar’ bien accrocheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *