Bosse-De-Nage – All Fours

Pas de commentaires      1 142
Style: post black metalAnnee de sortie: 2015Label: Profound Lore Records

Originaire de San Francisco, Bosse-De-Nage joue dans l’ombre depuis sa création il y a une dizaine d’années. Chiffrant ses démos comme ses albums (deux démos et trois albums avant celui-ci), le groupe a eu les projecteurs braqués sur lui grâce à un split avec l’un des groupes les plus en vue ces dernières années: Deafheaven. Sensiblement dans la même veine que ces derniers, c’est donc auréolés d’une nouvelle « notoriété » grâce à cette exposition (entre guillemets hein) que sort All Fours, leur bien nommé quatrième album.

Comme Deafheaven, Bosse-De-Nage envoie un black metal agrémenté de nombreux autres styles allant du post-rock/post-hardcore au shoegaze. Des influences certes mais une patte personnelle et aucun sentiment de copié-collé à l’horizon. On peut directement en juger avec At Night, titre d’ouverture particulièrement épique entre passages tendus et moments plus émotionnels aux vocaux très expressifs (de cris désespérés, on passe à des plaintes torturées et on a même droit à quelques spoken words). Un peu plus de huit minutes hypnotiques pour débuter et une suite toute aussi réjouissante. Beaucoup de tremolo, un batteur particulièrement inspiré et encore de purs morceaux de bravoure tantôt à l’énergie décuplée (l’incroyable A Subtle Change, To Fall Down), tantôt plus mesurée mais à l’atmosphère toujours aussi puissante (Washerwoman et sa première partie à spoken words et son aura davantage « post »… avant explosion).

Mélodie et intensité se côtoient dans un magma reprenant les codes du post-black-metal popularisé par Altar Of Plagues et consorts, mais Bosse-De_Nage mène sa barque comme il l’entend et se les réapproprie en mélangeant habilement désespoir et fureur. Si certains impatients du prochain album de Deafheaven souhaitent patienter avant octobre, voici l’album qui les comblera. Un excellent album qui risque de mettre la pression aux beumeus protégés de Pitchfork.

  1. At Night
  2. The Industry Of Distance
  3. A Subtle Change
  4. Washerwoman
  5. In A Yard Somewhere
  6. To Fall Down
  7. The Most Modern Staircase

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *