Maudiir – Le Temps Peste

Pas de commentaires      3 253
Style: black/thrash metalAnnee de sortie: 2020Label: Autoproduction

One-man band venu tout droit de Montréal, Maudiir est un projet de black metal infusé de thrash monté par un certain F (qui joue ou a joué dans des groupes comme Trinity Blast ou Deeply Confused). Sur Le Temps Peste, le gaillard nous gratifie de lyrics totalement en phase avec le titre: « une observation de l’obédience et de l’industrialisation causant toute la pollution humaine dans l’environnement qui se meurt, la société de consommation, l’addiction aux technologies, la religion etc. » Bref, un regard sacrément pessimiste qui est transmis au travers d’un black metal mélodique plutôt entraînant.

« Product » nous met dans le bain avec une cascade de riffs en trémolo ultra efficaces auxquels se greffent des vocaux acérés. La production maison est claire et cette mise en bouche est vraiment une excellente entame avec un surprenant break mélodique à mi-morceau et un solo très bien foutu juste après. « Abuse The Used » poursuit de manière un peu similaire avec une quasi constante dans la frénésie avec des blasts en intro (visiblement programmés mais rien de dérangeant) puis des cavalcades thrashy par la suite.

« Wasteland » continue avec la même efficacité, la mélodie centrale, plus prog, étant immédiatement mémorable. Les deux derniers titres sont aussi très bien faits dans leur mélange d’éléments black et thrash, la conclusion « Snakes Of Creation » nous gratifiant d’un final un peu plus singulier avec quelques spoken words et de multiples changements rythmiques.

Le Temps Peste est au final une très bonne découverte d’un black’n thrash (avec quelques moments prog) à la fois mélodique et inventif avec notamment un jeu de guitare optimal et souvent très accrocheur. Une chouette découverte qui donne déjà envie d’en entendre plus, et bonne nouvelle, la suite est déjà en cours de production.

  1. Product
  2. Abuse The Used
  3. Wasteland
  4. Surge Of Fire
  5. Snakes Of Creation

beunz
Up Next

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *