Ulthar – Providence

Pas de commentaires      1 358
Style: Death MetalAnnee de sortie: 2020Label: 20 Buck Spin

Bon je sais, c’est l’été il fait 30°, on a plutôt envie d’écouter du Dance Gavin Dance ou du Four Year Strong une bonne bière à la main… Mais tout de même, je m’en serais voulu de ne pas vous parler de ce putain de petit bijou d’album de death metal sorti par Ulthar il y a quelques semaines. Pas sûr que vous trouviez mieux cette année en la matière, et je ne parle pas seulement de la très belle pochette. 20 Buck Spin nous a habitués aux sorties de qualité (rappelez-vous Immortal Bird), on ne devrait donc même pas être étonnés de voir débarquer ces californiens sur ce label qui monte.

Convoquant les anciens (Morbid Angel en tête), Ulthar a légèrement modifié son approche par rapport à un premier album qui avait déjà été salué par la critique (Cosmovore sorti en 2018), en atténuant son approche punk pour se concentrer sur un death metal plus technique, à l’ancienne, restant toutefois mélodique. Réminiscence de l’approche punk du groupe, les vocaux d’illuminés partagés entre le bassiste Steve Peacock et le guitariste Shelby Lermo sont pour beaucoup dans le charme d’Ulthar, l’alternance des vocaux d’outre-tombe et des autres vocaux plus écorchés fonctionnant à merveille.

Il en ressort 8 compos affriolantes pour qui aime le genre, avec moult passages saisissants et accrocheurs (le point d’orgue de l’album étant probablement « Through Downward Dynasties ») le tout balancé en 36 minutes, dont pas une seule ne dépasse, et rien pour remplir la galette (pas d’intro ni d’outro par exemple). A ne pas rater, même si vous devez le garder au chaud pour le sortir à l’automne au retour de cette saloperie de coronavirus…

Tracklist :
01 – Churn
02 – Undying Spear
03 – Providence
04 – Through Downward Dynasties
05 – Cudgel
06 – Furnace Hibernation
07 – Narcissus Drowning
08 – Humanoid Knot

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 947 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *