The Devil Wears Prada – Color Decay

Pas de commentaires      126
Style: metalcore moderne alternatifAnnee de sortie: 2022Label: Solid State Records

Un an après le sympathique ZII, The Devil Wears Prada revient sur grand format. Color Decay est le huitième album du groupe de Dayton (Ohio), souhaitant apparemment pour le coup mettre toutes ensembles leurs multiples influences au milieu de leur metalcore, même leurs envies « grand public ».

Ainsi ce nouvel album alterne entre ces moments metal alternatif aux refrains évidents (« Salt », « Noise » et leurs relents de Bring Me The Horizon, ou encore le posé « Broken ») et passages plus radicaux où la brutalité metalcore domine les débats (« Watchtower », « Hallucinate »). Et malgré l’incorporation quasi systématique de refrains mélo entre deux déflagrations de brootalité, les six gaillards montrent une nouvelle fois leur rigueur en terme de compositions et d’arrangements sonores (textures comme atmosphères sont une nouvelle fois très riches, comme sur « Sacrifice »).

Intégrant aussi quelques moments plus émotionnels tels les vocalises rappelant Touché Amoré sur les couplets de « Trapped » ou encore le dénuement atmo/piano sur « Twenty-Five », The Devil Wears Prada va donc régulièrement du côté du mélodramatique, un aspect qui a tendance à se développer de plus en plus chez eux et qui décevra sûrement les fans de leur facette core (désormais en proportions bien plus légères).

Color Decay fait cohabiter modernité et créativité comme jamais chez The Devil Wears Prada, mettant désormais beaucoup plus de subtilités (et d’émotions) dans ses compos, parmi leurs plus ambitieuses.

  1. Exhibition
  2. Salt
  3. Watchtower
  4. Noise
  5. Broken
  6. Sacrifice
  7. Trapped
  8. Time
  9. Twenty-Five
  10. Fire
  11. Hallucinate
  12. Cancer

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.