AHAB – The Coral Tombs

Pas de commentaires      203
Style: nautik doomAnnee de sortie: 2023Label: Napalm Records

Après huit ans de silence, AHAB reprend du service. Les papas du « Nautik doom » se sont ici inspirés de l’une des œuvres les plus connues de Jules Verne, à savoir « Vingt Mille Lieues Sous Les Mers », leur permettant à loisir d’explorer les profondeurs. Des fonds marins aussi sombres qu’hostiles que le groupe allemand se plait à explorer en compagnie des personnages du roman, notamment le capitaine Nemo ou bien Pierre Arronax, le héros qui aura les honneurs du titre d’ouverture.

« Prof. Arronax’ Descent Into Vast Oceans » surprend par son entame aussi rapide que véhémente (grâce à l’intervention de Chris Noir d’Ultha), c’est qu’il ne serait plus question de funeral doom chez AHAB désormais ? Pas d’inquiétude, on se retrouve immergé peu après, le tempo ralentissant tandis que tout s’épaissit, autant les instruments que les growls de Daniel Droste. Ce dernier se distinguera ensuite en chantant de façon très mélodique (deux registres vocaux opposés mais totalement maîtrisés). Une ouverture blindée de contrastes restant hypnotique malgré son caractère massif.

Une observation qu’on peut répéter pour le reste des titres de The Coral Tombs, alternant growls monstrueux côtoyant ces épais riffs à la résonnance renforçant l’impression d’être en plongée dans des domaines nautiques inexplorés, gardés par un monstre faisant vibrer l’espace. Cependant notre équipage remonte aussi parfois à la surface, reprenant de l’oxygène sur « The Sea As The Desert » où l’on passe de l’accablement à une forme de légèreté. Prenant une fois de plus bien son temps pour développer ces atmosphères où l’on semble contempler sa propre noyade, AHAB enrichit son nautik doom de nombreuses nuances et de mélodies tantôt contemplatives (« A Coral Tomb »), tantôt plus épiques (la conclusion « The Maelstrom » où l’on retrouve les cris inhumains de Greg Chandler d’Esoteric).

Une cinquième épopée à mettre à l’actif des doomers allemands, maîtres en hypnose subaquatique redessinant constamment leur périple au gré des courants, des abysses mais aussi des zones plus lumineuses dans cette (très) libre interprétation de l’un des plus fameux romans d’aventures…

  1. Prof. Arronax’ Descent Into The Vast Oceans
  2. Colossus Of The Liquid Graves
  3. Mobilis In Mobili
  4. The Sea As A Desert
  5. A Coral Tomb
  6. Ægri somnia
  7. The Maelstrom

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *