Shūnyatā – The Dark Age

Pas de commentaires      191
Style: black metal mélodiqueAnnee de sortie: 2023Label: Black Lion Records

En black metal, si le rejet des religions est une habitude, aller vers des influences ésotériques connaît aussi une certaine mode actuellement (avec au hasard Cult Of Fire qui offre désormais des concerts au concept aux influences hindouistes/bouddhistes particulièrement grandiloquentes). Shūnyatā débarque donc du Massachussetts, lui aussi avec un concept bouddhiste, mais pas vraiment identifiable au milieu de son black metal à l’ancienne.

Avec sa cover bleutée d’inspiration (plus qu’évidente) Necrolord (signée par Juanjo Castellano Rosado), The Dark Age ne s’en cache pas, il s’inspire directement de l’âge d’or du black metal mélodique avec Emperor et Dissection en tête de liste. Cet album est telle une agréable plongée dans les années 90 pleine de trémolos mélodiques entraînants, de voix de corbeau écorché et d’une certaine dose de mélancolie derrière (renforcée par les parties instrumentales acoustiques comme sur « Loss » ou le longuet « Sweetness And Sorrow », donnant par là une petite touche médiévale pas dégueulasse).

S’adressant directement aux nostalgiques de cette époque où le black metal rimait quasi exclusivement avec Scandinavie, The Dark Age se révèle redoutablement efficace malgré ses quelques longueurs (les titres étant souvent bien étirés en longueur) et son aspect très traditionnel. Après reste le côté bouddhiste annoncé, on le cherche encore…

  1. Dawn
  2. The Dark Age
  3. Loss
  4. The Human Predicament
  5. The Path
  6. Sweetness And Sorrow
  7. Renunciation
  8. The Cycle

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *