Latest Content

Human Failure – Crown On The Head Of A King Of Mud

Jeune projet solo fondé par un certain « D. » en début d’année dernière, Human Failure s’est illustré peu après (en été) en participant à la compilation Overgrow To Overthrow aux côtés de groupes comme Thou, Chat Pile, Panopticon, Krallice ou encore Obsequiae. Quelques mois plus tard, c’est armé d’un premier EP particulièrement destructeur que le gaillard fait son retour…

SeeYouSpaceCowboy/If I Die First – A Sure Disaster

Un petit bain de jouvence en pleine explosion de Myspace, ça vous tente ? C’est ce qu’entreprennent les désormais reconnus SeeYouSpaceCowboy et les jeunes pousses If I Die First sur ce split nommé A Sure Disaster. Deux morceaux pour les premiers, un titre collaboratif en guise de transition avant deux autres titres pour les seconds, les choses sont faites équitablement.

Last Agony – The Imminent Slaughter

Réputé pour ses sorties black/death metal estampillées apocalyptiques, Sentient Ruin se permet parfois d’aller dans des contrées bien différentes bien que toutes aussi brutales. Venant de Toronto, Last Agony se présente donc un peu à part au milieu du roster blindé de death caverneux à tendance chaotique. Plus roots et direct, The Imminent Slaughter va pourtant avoir un effet assez similaire à beaucoup de ses camarades de labels durant cette courte collection de torgnoles allant à cent à l’heure.

Capra – In Transmission

Ayant récemment poppé au milieu du roster de Metal Blade Records, Capra est un jeune groupe de Louisiane qui avait jusqu’alors comme seul fait d’armes connu un deux-titres sorti l’an dernier. Le groupe mené par une certaine Crow Lotus reprend donc ces deux morceaux dans In Transmission et en ajoute neuf autres (en fait huit et une intro) durant cette nerveuse grosse demi-heure.

Tenue – Territorios

Le temps passe, la pandémie est toujours là et sortent en ce moment de nombreux albums « made during covid pandemic », Territorios en fait partie. Enregistré pendant l’été 2020 par le trio galicien Tenue, ce nouvel album n’est qu’une seule et unique piste d’un peu moins de trente minutes, soit une ambitieuse approche musicale, aussi virulente qu’émotionnelle. Et pour tenir une demi-heure sans perdre leur caractère accrocheur, les espagnols puisent leur force dans différents genres.

Shevils – Miracle Of The Sun

Six ans entre deux albums, cela peut paraître un petit peu long dans cette frénésie actuelle de sorties plutôt excitante. Excitant, The White Sea l’était lui aussi, le premier long-format des norvégiens Shevils venait alors donner un cours de punk hardcore ultra explosif et au son tout personnel. Miracle Of The Sun ne déroge pas à la règle, reprenant les mêmes bases qu’on leur connaissait déjà mais en y ajoutant en plus de purs passages mémorables.

The Armed – Ultrapop

Teasé depuis plusieurs mois, attendu comme le messie pour beaucoup (j’avoue que moi aussi après un live incroyable en 2019), le voilà enfin, le nouvel album de The Armed ! Devenu une véritable curiosité suite à l’incroyable Untitled (2015), le collectif de Detroit a ensuite brouillé les pistes avec le non moins délicieux Only Love (2018), tant sur le plan sonore que visuel en passant par le personnel engagé dans l’histoire (où à part la chanteuse et son imposant chanteur à cheveux longs, on comptera le guitariste de Metz ou le nouveau chanteur de Genghis Tron parmi un gars [...]

The Rumjacks – Hestia

The Rumjacks est un groupe australien qui aurait bien voulu naître en Irlande. En effet, depuis leurs débuts (en 2008), le groupe originaire de Sydney mêle des influences celtiques à son punk rock. Auteur de quatre albums avant celui-ci (Gangs Of New Holland en 2010, Sober And Godless en 2015, Sleepin’ Rough en 2016 et Saints Preserve Us en 2018), tout semblait couler de source pour le quintet quasi intact depuis ses débuts (seulement un changement de batteur en 2016 à signaler). Pourtant l’an dernier le groupe a décidé de se passer des services de son chanteur Frankie McLaughlin [...]

Glitterer – Life Is Not A Lesson

Déjà deux ans que le très bon Looking Through The Shades est sorti, c’est fou comme le temps passe vite (en même temps est-ce que 2020 a vraiment existé ?) ! Ned Russin aka Glitterer revient donc avec un Life Is Not A Lesson exactement dans les mêmes tonalités que son prédécesseur, composé de titres oscillant entre fausse naïveté et déprime passagère, tous aussi efficaces les uns que les autres.

Ett Dödens Maskineri – Det Svenska Hatet

Le crust punk et la Suède, c’est une grande histoire d’amour. Nombreux groupes proviennent en effet de là-bas, certains cultes (Anti Cimex en tête), d’autres connaissant un succès ne faiblissant pas au fil des sorties (Wolfbrigade, Martyrdöd) et une montagne de groupes plus confidentiels ne demandant qu’à être (re)découverts (au hasard Passiv Dödshjälp). Ett Dödens Maskineri (« une Machine de Mort » en français) est de ceux-là, respectant totalement les fondements du kängpunk (autre appellation du crust suédois) tout en y insérant d’autres influences au rendu plus émotionnel que la majeure partie de ces groupes.