stoner/hard rock

Lisatyd – Life is shit and then you die

Jeune quartet parisien né l’an dernier, Lisatyd propose ici son premier EP. Avec son titre aussi caustique que désenchanté, Life is shit and then you die s’inscrit à la croisée de différents genres. En effet, on y retrouve du stoner et du grunge entre deux élans punk et noise. Une volonté de ne pas se cloisonner qui font tout l’intérêt de ces sept titres aux couleurs essentiellement 90’s.

Diplomatic Immunity – No Weather, No Cry, The Desert Don’t Lie

Si la déprime post-vacances d’été vous prend, voici le genre d’album qu’il vous faut pour retrouver la pêche ! Le trio danois Diplomatic Immunity sait en effet y faire en matière d’énergie. Combinant des influences outre-Manche et outre-Atlantique, le rock du groupe d’Aarhus ne cherche aucune prise de tête ni complication, simplement jouer du gros rock, simple et efficace.

Bees Made Honey In The Vein Tree – Aion

Bees Made Honey In The Vein Tree (qu’on va désormais simplifier en BMHITVT) est une formation originaire de Stuttgart active depuis 2014 adepte d’un son « marque déposée » oscillant entre sludge, doom et rock psychédélique, modulé à sa guise. Prenant la suite de Grandmother (2019), Aion propose un troisième album constitué de huit plages sonores immergeant l’auditeur dans un océan de sensations.

Yawning Man – Long Walk Of The Navajo

Les papas du stoner et du desert rock, inspirateurs de Brant Bjork ou Kyuss, poursuivent leur odyssée désertique, proposant enfin un successeur au fabuleux Macedonian Lines (2019). Pour l’occasion, le groupe retrouve leur ancien bassiste Billy Cordell, revenu amplifier ce son apaisant si emblématique du groupe. Long Walk Of The Navajo possède pourtant un titre faisant référence à une part bien sombre de l’Histoire des USA, la déportation entre Arizona et Nouveau Mexique de personnes issues de la communauté Navajo entre 1884 et 1886 (forcés à faire cette « longue marche ») sur ordre du gouvernement d’alors. Une référence tragique donnant [...]

Weite – Assemblage

Et encore un projet de plus à mettre à l’actif de Nick DiSalvo (Elder, Delving) ! Le guitariste a embarqué avec lui sur Weite son collègue guitariste/clavier Michael Risberg (Elder) ainsi qu’Ingwer Boysen (High Fighter) et Ben Lubin (Lawns), deux autres guitaristes, ce qui nous en fait quatre ! Assemblage n’est en réalité pas uniquement constitué de guitares mais nous propose une sorte de point de rencontre instrumentale entre ce que propose Elder et Delving justement, soit un mélange d’influences des 60’s ou 70’s, krautrock et psychédélisme au menu.

Rival Sons – Darkfighter

Je ne fais assurément pas partie des supporters de longue date de Rival Sons, groupe américain formé en 2008, officiant dans un registre entre hard rock et blues rock, (forcément) très influencé par Led Zeppelin et porté par un chanteur bluffant, Jay Buchanan, un type dont il est difficile de nier qu’il possède « une voix » (sans pour autant qu’on puisse lui reprocher de singer Robert Plant, contrairement au traitement -pas toujours très juste- infligé au chanteur de Greta Van Fleet). J’ai clairement rejoint le train en marche au contraire, plus exactement avec le 6ème album du groupe, Feral Roots, [...]

Death Ray Vision – No Mercy From Electric Eyes

Death Ray Vision, c’est le side-project monté en 2010 par des membres de Killswitch Engage et de Shadows Fall, désireux de faire un son mélangeant punk, hardcore et metal. Le groupe a déjà sorti deux albums studio avant ce No Mercy From Electric Eyes, troisième album marquant un véritable nouveau départ pour le groupe. En effet, Brian Fair, chanteur de Shadows Fall aux longues dreadlocks, a décidé de quitter le groupe, l’occasion pour Keith Bennett (PanzerBastard) de faire ses débuts.

Hemplifier – The Stoner Side Of Doom

Si citer des noms de groupes de metal scandinaves est à la portée du premier clampin venu, est-ce que vous seriez capable d’en citer un venant de… Malte ? Vous séchez ? Allez, voici pour vous Hemplifier, trio qui, comme le nom de son album l’indique aime mélanger le stoner et le doom. Oui, si la provenance du groupe est originale, son nom d’album l’est un peu moins.

De Forbandede – Menneske

De Forbandede (« les maudits » en danois) est un groupe d’Odense né en 2015 et adepte dès ses débuts de sons psychédéliques plus ou moins âgés (ça cite autant Jimi Hendrix, Black Sabbath que Monster Magnet parmi ses influences). Pour son troisième album, le quartet danois a vu les choses en grand puisque Menneske n’est autre qu’un double-album !

Dozer – Drifting in the Endless Void

Dans la série des retours très tardifs, on va pouvoir compter les suédois de Dozer puisque Drifting in the Endless Void, leur nouvel album paru le 21 avril 2023 faisant suite à Beyond Colossal, paru lui en… 2008. Mieux vaut donc ne pas être pressé avec eux (même s’ils ont quand même sorti un split avec Nymf en 2013, ainsi qu’un EP la même année) et nul doute que certains, découragés, ont du les considérer comme disparus pour de bon. Il faut dire que plusieurs musiciens du groupe sont actifs dans d’autres groupes, dont Greenleaf, sans doute le plus [...]