Crack Ov Dawn – Dawn Addict

3 Commentaires      1 805
Style: goth rockAnnee de sortie: 2004Label: Equilibre Music

Il était temps que je fasse mon retour sur Eklektik après cette longue absence indépendante de ma volonté, et pour ce faire, quoi de mieux que mon album de chevet depuis maintenant quelques mois, Crack ov Dawn. Pour ceux qui ne connaissent pas ce nom cela n’est pas tout à fait honteux compte tenu de la discrétion du groupe et du fait qu’il s’agit ici de leur premier méfait (tout du moins sous ce nom).

Et pourtant les protagonistes qui officient dans ce disque n’en sont pas à leur coup d’essai puisqu’ils comprennent un certain RMS Hreidmarr (chanteur d’Anorexia Nervosa) ici sous le très joli pseudonyme de Vinnie Valentine.

Alors sachant cela qu’en est il donc de cet album ? Un remake d’Anorexia ? Et bien justement pas du tout, on peut même dire que cela se rapproche plus de l’exact inverse. Pour faire rapide on peut qualifier le disque de Goth/Rock à tendance glam, tendance qui ne vous aura bien sûr pas échappé si vous êtes allé faire un tour sur leur site.

Les voix, assurées par Vinnie Valentine et Britney Beach (…charmant non ?), se classent dans un registre résolument gothique avec des chants clairs et chantés, la musique très rock (comprenez « non violente ») tout à fait propice à faire se trémousser une horde de goth alcoolos dans une cave (toutes ressemblances avec des événements existants ou ayant existé n’est pas forcément fortuite…).

L’album, constitué de 11 titres (dont une reprise sur laquelle nous reviendrons plus tard) est un véritable réservoir à tubes, de la première note à la dernière, la recette servie par le groupe est tout à fait efficace. Conçu autour du noyau existant déjà présent sur leur démo que j’avais eu la chance d’écouter (« Rise n’ Fall » « Gothic Party » « Popular Queen ») l’album trouve néanmoins une véritable consistance sans jamais tomber dans le pompeux trop souvent de mise dans ce style de musique.

Des morceaux comme « Porn Junkie » ou « Red Light Clubber » nous montrent clairement l’esprit festif qui règne autour de cet album. Mais attention, pas l’esprit festif de chez Finntroll, avec choppes de bières et tout le tralala, ici on est plus dans le sex, drug and rock & roll (cf. les paroles de « Porn Junkie » suffisamment explicites selon moi).

Revenons en à la reprise présente sur le disque : « Pride » de U2. Je dois dire que lorsque j’ai vu « Pride » au dos du cd je me suis un peu inquiété, adorant l’original. Et pourtant, je ne puis que m’incliner devant cette reprise tant je la trouve excellente. Remise au goût du jour via quelques samples électroniques et des riffs un peu plus saturés, la chanson semble revivre. Les vocaux, font également honneur à l’original. Nan vraiment, une putain de bonne reprise.

L’heure du bilan a donc sonné. Comment conclure sur cet album ? Pas dans la merde tiens…. De mon point de vue je trouve cet album excellent. Au point de venir se placer dans mes 10 cd favoris de l’année et ça n’est pas peu dire. Evidemment il ne faut pas être hermétique au genre goth rock, mais même dans ce cas jetez au moins une oreille aux 3 mp3 en libre téléchargement sur leur site histoire de vous faire une idée (ça se passe ici).

  1. porn junkie
  2. god bless you
  3. rise n’ fall
  4. fix you to death
  5. gothic party
  6. red light clubber
  7. popular queen
  8. pride (in the name ov love)
  9. womanizer
  10. supermarket song
  11. miss suicide
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

3 Commentaires

  1. jonben jonben says:

    samedi 15 janvier 2005
    ZUUL FX + CRACK OV DAWN + ELKTRONIK SCIETY (metal/indus français)
    Paris – Espace Curial – 19h00 – 10€

  2. dah-neir says:

    sans fautes j’y serais…

  3. jonben jonben says:

    Moi aussi… on pourrait aller se boire un coup avant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *