Daturah – Reverie

5 Commentaires      1 717
Style: post-rock/ post-coreAnnee de sortie: 2008Label: Golden Antenna

Daturah avait sorti un premier disque en 2005. Le groupe nous montrait sa capacité à jouer de très longs titres instrumentaux, entre langueurs post-rock et lourdeurs postcore. La musique, au final, n’était pas inintéressante mais pas transcendante non plus. On sentait un potentiel qui ne demandait qu’à mûrir et exploser… Le groupe nous revient donc avec un nouvel album, trois ans plus tard.

Les choses ont quelque peu changé mais pas tant que ça. Pas de longs crescendos, pas d’explosions. L’ensemble reste constamment contenu. Le groupe avance d’un bloc, sans relief ni aspérité. Après la première impression de copier/coller de Cult of Luna, Isis & co, on décèle rapidement un petit quelque chose de touchant. Même si rien de novateur n’est proposé, on ne peut s’empêcher de trouver tout cela très plaisant. La chose la plus surprenante est cette capacité à faire lever la brume, un épais brouillard dans lequel on se perd volontiers. On voudrait s’en drapper, s’y lover pour échapper à la réalité, pour rester dans cet état de flottement côtonneux tellement agréable. C’est à ce moment que l’on se rend compte que le disque porte bien son nom: Reverie.

On ne trouve donc rien d’exceptionnel ici mais en dépit de l’absence de surprises, cette maîtrise de l’opacité ambiente vous amènera à repasser ce disque encore et encore et encore.

  1. ghost track
  2. hybrisma
  3. 9
  4. deep b flat
  5. vertex
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

5 Commentaires

  1. XXuK says:

    Le premier album m’avait donné plain d’espoirs pour ce groupe mais j’avoue être déçu. L’évolution n’est pas assez importante :-(

  2. bastardo says:

    Je me suis ennuyé, moi!!!
    C’est juste un groupe de post rock somnifère de plus
    [je ne suis pas allergique à ce style, au contraire!!]
    Daturah n’a rien de vénéneux, c’est juste un peu urticant…

  3. Noohmsul says:

    Perso j’ai pas écouté le premier, mais je suis assez d’accord avec la chronique: sans etre exceptionnel, cet album est bien plaisant à écouter, il est loin d’être mauvais.

  4. pearly says:

    c’est marrant, mais ces temps-ci, les groupes sont incapables de proposer du neuf dans le « genr », se contentent donc d’axer leurs efforts sur la qualité d’écriture, à défaut d’originalité.
    à ce jeu, Daturah m’a impressionné. Absolument tout là-dedans est archi-commun, mais ils réussissent à saisir l’essence de ce type de son pour dégager quelque chose de fort. Bref, balaise.

  5. Neurotool says:

    Mouais… mais à ce p’tit jeu tout le monde sonne comme tout le monde… et franchement ça me lourde… un rip off de plus pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *