Animosity – Animal

Pas de commentaires      875
Style: death/grindAnnee de sortie: 2007Label: Black Market Activities

Le deathcore est peut-être un des genres les moins subtiles avec le crunk. Mosh part, riffs gras et voix porcine. Une recette presque aussi facile qu’un morceau de crunk prêt à faire rebondir les fesses des filles en soirée et faire remuer les têtes.

Animosity par contre n’est plus un groupe de deathcore mais un groupe de death metal technique. D’albums en albums ces jeunes musiciens gagnent en maturité et en capacité technique. Hier encore auteurs d’un album sympathique mais sans prétention appelé Empire ils sont aujourd’hui les fiers papas d’un rejeton beaucoup plus imposant. Animal est son nom et il le porte bien car dès la première seconde le grognement du chanteur vous entraîne dans la fosse et vous fait rentrer dans le rythme.

A l’opposé de tous les groupes de ce genre où les mèches tombent plus vite que les pommes d’adam, Animosity a su s’éloigner des clichés. La force du succès du groupe est en fait du à une adéquation de plus en plus forte entre leur image de rappeurs bling bling et leur musique (le groupe a tout de même récemment mis en vente des lunettes de soleil à leur nom). A l’instar de Despised Icon dont l’habillement est sensiblement identique, Animosity fait rebondir ses chansons avec le style d’un groupe de rap tout en gardant la vélocité d’un groupe de death technique.

Cependant, technique ne veut pas forcemment dire excès de démonstration mais aussi véritable riff mémorable. Les chansons sont ainsi beaucoup plus distinctes les unes des autres tout en restant dans un style similaire. « Terrorstorm », « Animal » et « Tooth grinder » ne sont plus juste des noms sur la pochette du disque mais, des morceaux que l’on reconnait aisément. Des influences variées se font sentir puisque la passion similaire pour les chansons complexes et brutales de Cryptopsy se mélange avec des noms comme Pantera (le solo de fin de « Plunder incorporated ») et Mastodon (le solo de guitare de « Animal »). Avec un spectre d’influences aussi diverses on pourrait même dire qu’Animosity dépasse le cadre du death technique et forge plutôt son identité dans un bain de metal en fusion.

Tout en affichant leur ambition d’être les sales gosses bling bling du death metal, Animosity produit ici un album mature et très bien écrit. L’étiquette deathcore ne se justifie plus pour ce disque, à part pour associer le groupe aux groupes avec lesquels il tourne. Prometteur et jouissif, Animal est un grand pas en avant qui ne trahit pas l’esprit du groupe. Mieux encore, l’évolution est on ne peut plus naturelle et c’est aussi cela qui est désarçonnant avec ce groupe: être capable de faire passer avec autant de simplicité une synthèse aussi réussie de leurs influences sans perdre leur identité. Un groupe dont l’évolution promet de très bons disques à venir et offre déjà de bon morceaux de violence bien sentie.

  1. terrorstorm
  2. toothgrinder
  3. bombs over rome
  4. evangelicult
  5. animal
  6. plunder incorporated
  7. operating from the ditch
  8. you can’t win
  9. progression in defeat
  10. elucidation
  11. a passionate journey

Chroniqueur

Mathieu Lubrun

Hororo est chroniqueur depuis 2004 sur Eklektik, bibliothécaire de profession, passionné de musique (metal, jazz, hip hop, electro …) et de comics. Alcoolique de concert et de disques, bavard et effervescent dès qu’il rentre en contact avec un artiste qu’il apprécie. Contactez-le pour lui dire tout ce que vous voulez à son adresse personnelle xhororox [AT] gmail [DOT] com et/ou suivez-le sur Twitter.

hororo a écrit 395 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *