Cloudkicker – Let Yourself Be Huge

4 Commentaires      1 778
Style: post rockAnnee de sortie: 2010Label: Autoproduction

2 albums de Cloudkicker pour cette fin d’année 2011, Ben Sharp, le type qui compose, joue et enregistre seul en home studio de la musique sous ce nom, n’a donc pas chomé. Sauf que le résultat balance plus vers la déception que la satisfaction.

Déjà les 2 albums ont chacun un format particulier, manifestement, Sharp a sciemment décidé de prendre un tournant à 90 degré sur ces albums. Let Yourself Be Huge est un album de post-rock, c’est plus un gros EP en fait, 4 morceaux et quelques courts interludes acoustiques. Loop et formé de 16 plages, chacune est – comme le nom de l’album l’indique – une boucle, un bout de musique répété pendant 1 à 2 minutes. Formats bizarres qui trahissent leur création en home studio et les fait ressembler à des tentatives avortées de morceaux placées bout à bout, c’est évident pour Loop mais également pour Let Yourself Be Huge dont l’écoute est altérée par ces plages acoustiques d’1 minute et quelques qui se finissent en eau de boudin. Le fait que plusieurs morceaux finissent par une cassure nette et inatendue renforce encore cette impression.

Ce n’est pas comme si la musique de Cloudkicker sur l’album qui l’a consacré, Beacons, n’avait rien à voir avec le post-rock, mais c’était avant tout du metal, un gros son saturé, des riffs puissants, groovy et complexes, tout en syncopes, qui permettaient d’apparenter Cloudkicker à la scène djent et de déceler l’influence de Meshuggah.
Sur Let Yourself Be Huge, l’urgence, la complexité, les riffs, tout ça a disparu, reste des arpèges baignés d’effets et des montées en puissance à la Explosions in the Sky. C’est un joli album entre pop/rock indie instrumentale et post-rock minimaliste, qui sonne aussi malheureusement de façon assez convenue. Sharp a du talent et l’exprime également à travers ce style musical, on pense souvent à d’autres groupes géniaux dans le genre (ToeThis Will Destroy You par exemple) mais sa musique n’a plus rien d’unique.

Tout ça sonne un peu trop comme des chutes de studio qu’on retrouve sur son disque dur et qu’on retravaille pour former un album, des amuse-gueules plutôt qu’un plat vraiment consistant en quelque sorte, et ce serait aussi bien que ce soit le cas, et que Sharp travaille alors à une vraie suite à l’excellent Beacons.

Les 2 albums sont téléchargeables gratuitement sur Bandcamp :
http://cloudkicker.bandcamp.com/album/let-yourself-be-huge
http://cloudkicker.bandcamp.com/album/loop

http://www.youtube.com/watch?v=49xO5WXbWY8

jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 497 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

4 Commentaires

  1. beunz beunz says:

    Je pense qu’il aurait pas dû sortir ça sous le nom « Cloudkicker » mais sous celui de « B.M. Sharp » (son projet plus soft), ça serait surement mieux passé
    Sinon comme Jonben dans la chro, j’espère qu’il va se remettre à quelque chose de la qualité de « Beacons ».

  2. Rémi says:

    Tout pareil, j’ajouterai juste qu’il n’y a pas que « Beacons », car « Portmanteau », « The Map is Not the Territory » et « The Discovery » valent largement le détour, eux aussi gratos sur son Bandcamp!

  3. Rémi says:

    …ou prix libre, ça serait plus correct ainsi…

  4. drommk says:

    même opinion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *