Kriminoblog, le kulturo sur Stéphane Bourgoin

bourgoin

Stéphane Bourgoin est un écrivain français spécialisé dans la criminologie et plus précisément dans l’étude des tueurs en série. Il travaillait à l’origine dans le cinéma et habitait aux Etats-Unis quand sa compagne a été violée et tuée par un de ces criminels en série en 1976. Suite à cette tragédie personnelle il décida de s’intéresser à ce type de criminels sur lesquels aucune étude n’avait encore été faite. Par des relations qu’il avait dans la police il a pu d’abord assister à des interrogatoires puis rencontrer un grand nombre de ces tueurs. Il a également pu rencontrer les agents du F.B.I. ou « profilers » chargés d’étudier ce phénomène. Au fil du temps il est devenu une autorité en la matière et s’est entretenu longuement avec des dizaines de serial killers en prison.

Ici en compagnie de Donald Harvey dans un pénitencier de l'Ohio.

De ces entretiens sont sortis des livres, soit des livres spécialisés sur un cas particulier (comme par exemple son livre L’ogre de Santa Cruz sur Edmund Emil Kemper aux éditions méréal ou encore Henry Lee Lucas, la Main de la Mort aux mêmes éditions), soit des livres généraux comme son Sérial Killers, Enquête Mondiale sur les Tueurs en Série (éditions Grasset), véritable bible qu’il remet à jour régulièrement. Il a également sorti plusieurs DVDs dont un coffret regroupant plusieurs entretiens filmés en prison avec des tueurs en série et des reportages plus généraux par exemple sur le système judiciaire face à ces crimes. Enfin, il a participé à de nombreux reportages et émissions télévisuelles sur le sujet.

C’est sur son livre d’ « enquête mondiale » et sur le coffret DVD que je vais m’attarder car ils sont à mon sens deux pièces maîtresses dans la carrière de Bourgoin et deux objets à posséder pour les afficionados du domaine.


I- Le coffret DVD: Dans la tête d’un tueur en série

Le coffret contient 6 DVDs. Le premier présente deux reportages conséquents, un sur Donald Harvey l’infirmier de la mort et l’autre sur Tommy Lynn Sells, tueur en série assez prolifique.

Le deuxième DVD offre un zoom sur l’allemagne avec des reportages sur Ulrich Schmidt et Irene Becker, lui étant un tueur et violeur de femmes, tandis qu’elle rejoint Donald Harvey au rang des infirmiers tueurs. Le 2è DVD contient également un des travaux les plus intéressants de Bourgoin à savoir le triptyque d’entretiens en prison avec Ed Kemper, Ottis Toole et Gerard Schaefer, 3 tueurs en série américains très redoutés. On y voit plusieurs types de personnalités très marquées et distinctes: Ed Kemper est d’une intelligence remarquable, il s’exprime très bien et a beaucoup de lucidité sur ses actes passés. Il décrit sans sourciller ses meurtres, les tactiques qu’il employait pour faire monter les victimes dans sa voiture (il tuait des auto-stoppeuses) et analyse avec pertinence ses propres motivations. Ottis Toole, quant à lui, montre de sérieux problèmes psychologiques. Il s’exprime et réagit comme un enfant, s’amusant de ce que lui et son ancien compagnon Henry Lee Lucas ont fait et évoquant des recettes de sauce barbecue à manger avec de la viande humaine. Si ce qu’il raconte est absolument effrayant et malgré le fait qu’il ne semble absolument pas s’en rendre compte, Ottis Toole fait presque de la peine tant il est déconnecté de la réalité. Schaefer, lui, est d’une toute autre trempe. Ancien policier et sadique sexuel notoire, il nie en bloc ce qui lui est reproché (malgré une identification formelle de deux survivantes) et va même jusqu’à accuser d’autres à sa place. Il se vante d’avoir rivalisé avec Ted Bundy (ils étaient enfermés dans la même prison) pour savoir qui avait fait le plus de victimes et se targue d’un discours moralisateur révoltant. Il a écrit une série de livres (Killer Fiction) dans lesquels il expose ses fantasmes morbides et quand Bourgoin l’interroge à ce sujet il répond qu’il a écrit ces livres dans un but pédagogique, pour faire comprendre au public que « torturer des gens, c’est pas bien ». Comme le note Bourgoin dans ses commentaires, si vous observez le visage de Schaefer lorsqu’il parle de meurtres, son expression change complètement et son regard devient effrayant de sadisme et de folie pure. En bref, ces trois entretiens sont très intéressants et permettent de bien se rendre compte des différentes catégories de tueurs en série qui existent.

Le 3ème et le 4éme DVD contiennent l’intégralité des entretiens de Bourgoin avec Ulrich Schmidt, Irene Becker et Donald Harvey. On y voit la préparation des entretiens jusqu’au retour du détenu dans sa cellule. Les entretiens sont longs (2 à 3h chacun) et très riches.

Le 5ème DVD est consacré à Tommy Lynn Sells, il contient l’intégralité de son entretien avec Bourgoin et la cassette de la police locale contenant les aveux de Sells.

Le 6ème et dernier DVD contient un reportage plus général sur le système judiciaire face aux serial killers.

II- Le livre de référence: Sérial Killers, Enquête Mondiale sur les Tueurs en Série. 873 p., Editions Grasset, 2011

Le livre est structuré de la manière suivante: il commence sur un avant propos expliquant la démarche suivi d’articles généraux sur la définition et délimitation du phénomène. Bourgoin explique les critères policiers et psychologiques qui qualifient ce type de criminels et donne des exemples qui illustrent la genèse de certains cas. Il expose les moyens mis en œuvre pour la détection et la traque des tueurs en série. On trouve également un article se focalisant sur les « serial killeuses », un peu plus rares sur le nombre de cas recensés. S’ensuivent des entretiens avec des professionnels du domaine: agents du FBI et profilers tels que la sud africaine Micki Pistorius dont le témoignage est aussi édifiant qu’intéressant.

Dans sa deuxième partie, le livre vous propose un peu moins de vingt portraits individuels de serial killers. Ces portraits sont détaillés, expliquent tout l’historique du cas et de l’enquête et contiennent des extraits d’interviews pour ceux avec lesquels Bourgoin s’est entretenu. Parmi ceux-ci je retiendrais spécialement celui d’Ed Kemper, cas fascinant, et celui d’Armin Meiwes dont le procès a défrayé la chronique en Allemagne il y a quelques années.

La troisième partie de l’ouvrage offre le témoignage de plusieurs psychiatres ayant été confrontés à ces tueurs. Ils permettent de mieux appréhender l’étendue et les prérequis du métier.

Enfin,  Bourgoin clôt sa bible avec une bibliographie dantesque fournie en médias de tous genres et un « dictionnaire des serial killers » recensant alphabétiquement des dizaines de tueurs et agrémentant chaque entrée de quelques lignes explicatives du cas.

En somme, c’est un ouvrage extrêmement riche et intéressant qu’on peut lire article par article sans en perdre le fil. Le point de vue est toujours objectif et les évènements bien expliqués. Il offre une vision très complète des serial killers car il ne s’intéresse pas qu’aux cas américains – les plus connus.  Ce livre sait rester informatif sans tomber dans le sensationnel. A lire absolument si le sujet vous intéresse.


A PROPOS DE Ennoia

Ennoia Amatrice de chats, de zombies, de littérature, de black metal en particulier et surtout de musique en général.

Ennoia a écrit 29 articles sur Eklektik.

2 commentaires

  1. Il donne aussi des conférences. J’ai assisté à celle donnée à Dracny, c’était vraiment génial.

    Un résumé et des vidéos à voir ici : http://www.93-infos.fr/2012/01/20/drancy-stephane-bourgoin-sa-premiere-interview-de-tueur-une-catharsis-video/22978

  2. Il existe d’autres auteurs, comme Stéphane Bourgoin doit le mentionner dans ses livres, par exemple « Laurent MONTET », l’avantage avec ce dernier par rapport à Stéphane Bourgoin c’est qu’il est docteur en criminologie et formateur pour les DU de criminologie. Il parle de tous les cas connus, des types de personnalité et les analyse, un peu comme Bourgoin, mais avec une base plus scientifique et sûrement plus étayée.

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • dark fortress_venereal dawnangrom | 21 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    ah oui quand même !!!
  • dark fortress_venereal dawnangrom | 20 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    Je m'en fais écouter ça de ce pas !
  • dark fortress_venereal dawnkrakoukass | 18 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    Ouaip excellent album pour sûr. Ils ont clairement franchi un pallier avec ce dernier opus. Très belle chronique camarade!
  • anopheli-ahungerMadrumo | 07 novembre 2014
    Anopheli – A Hunger Rarely Sated
    Vachement cool comme fusion !
  • kerretta-pirohiabeunz | 05 novembre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Effectivement, ya un côté Russian Circles bien prononcé. Merci pour le retour, ça fait bien plaisir ! Et jette-toi sur leurs albums précédents ! ;)
  • kerretta-pirohiaMarbaf | 02 novembre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Ben merde, j'étais passé à côté de ce groupe. Ça me fait penser à Russian Circles. Merci beaucoup pour la découverte (et pour le lien bandcamp).
  • kerretta-pirohiabeunz | 31 octobre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Héhé mais pas de problème ! Ravi que ça te plaise ! :)
  • kerretta-pirohiaGueff | 31 octobre 2014
    Kerretta – Pirohia
    C'est carrément très très bon tout ça! Je valide, plussoie et tout ce qui s'en suit :) (Désolé de ne pas avoir de critique plus constructive, je suis juste d'accord :p )