Rudresh Mahanthappa – Gamak

RudreshMahanthappa_Gamak

Ca commence par un court motif de sax, répété en boucle, qui accroche directement le cerveau. Un motif simple et efficace, qui servira de leitmotiv au premier et plus long titre de l’album. 9 minutes qui seront pourtant tout sauf répétitives. Le jazz contemporain de Rudresh Mahanthappa (d’origine indienne, mais né en Italie et vivant à New-York !) n’a pas pour but de perdre l’auditeur en route avec des structures “free“ difficilement lisibles par les non-initiés.
RudreshNon, le quartet ici réuni a l’art de distiller des compos qui présentent un équilibre certain entre mélodies subtiles (parfois inspirées par la musique indienne, presque une évidence) et libres envolées improvisées. La section rythmique assurée par François Moutin (basse) et Dan Weiss (batterie) assure une assise confortable aux deux solistes, mais sait aussi se montrer tribale comme sur l’entêtant “Waiting is forbidden“ qui ouvre le disque (qui nous rappelle un peu ce que peut faire l’Electic Epic de Guillaume Perret). Le guitariste américain David Fiuczynski (qui a joué avec Hiromi, Me’Shell NdegeOcello ou encore Hassidic New wave), dans un jeu constant de question/réponse avec le leader, nous offre de superbe solis, inspirés et ne tombant jamais dans la facilité. Il ne s’interdit pas non plus des rythmiques plus simples, visant l’efficacité, comme sur le très court “Majesty of the blues“ qui clôture énergiquement l’album.
Mais c’est évidemment Rudresh Mahanthappa qui se distingue sur ce Gamak. Véritable virtuose du saxophone, au jeu fluide, rapide et précis, il nous offre des soli étourdissants de maîtrise. Improvisation oui, mais en sachant toujours où il veut emmener l’auditeur. Un auditeur qui choisira l’écoute attentive plutôt que le fond sonore à l’apéro. Toutefois, on a l’occasion à plusieurs reprises d’entendre Rudresh jouer de façon plus classique, avec un héritage hard-bop dans ses bagages. Le titre “Ballad for troubled times”, fera office de baume apaisant et éveillera le temps d’un instant, le fantôme du grand John Coltrane.
Je ne suis pas certain que cet album pourrait dépasser les frontière d’un public jazz comme peuvent le faire ses compagnons de label Youn Sun Nah ou Tonbruket (tous signés sur ACT records, label allemand en passe de devenir un des plus influents du jazz européen avec l’historique ECM) mais nul doute que nous tenons là un des albums de jazz de l’année (en ce qui me concerne, la production actuelle étant simplement dantesque en terme de quantité.).

TAGS : ,
STYLE:

2 commentaires

  1. Album génial merci ! Coltrane n’est pas mort ! Je conseille également Ukandanz

  2. Merci à toi aussi alors, je pensais faire un bide avec cette chronique :-) Je ne connais pas Ukandanz, je note ça dans un coin.

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • Moonspell - Extinctangrom | 20 avril 2015
    Moonspell – Extinct
    Plutôt agréablement surpris par ce disque d'un groupe que j'avais comme toi un peu lâché depuis la fin des années 90. Pas une grosse claque, mais un bon disque bien foutu. par les temps qui courent, c'est déjà pas si mal
  • djentHycare | 20 avril 2015
    Djent, késaco?
    Merci d'avoir mis des mots sur ce que je ressentais en écoutant Meshuggah et de m'avoir fait découvrir ces quelques groupes....! ;)
  • coverThibaut | 18 avril 2015
    Dead – Transmissions / Verse
    Je viens juste (ce matin) de recevoir mes deux EP de DEAD, donc l'album est aussi superbe. J'aimerais la K7, mais je ne trouve pas le bon de commande!!! J'adore DEAD, groupe exitant. A rejoindre les légendes françaises; JC Satan, Docteur Mix and the Remix et bien sûr Métal Urbain. T
  • Moonspell - Extinctsoldout | 13 avril 2015
    Moonspell – Extinct
    Pochette hideuse, ras le bol des pochettes copier/coller de Seth. Sinon excellent album ça doit bien faire une dizaine d'année que j'avais pas autant écouté un album de Moonspell, mention spéciale aux leads vraiment excellents (Domina en tête). Effectivement on réinvente pas la roue mais c'est, selon moi, largement au des...
  • Man is not a birdmetacello | 12 avril 2015
    Man Is Not a Bird – Survived the Great Flood
    Plutôt original et frais. Merci pour la découverte ! (surtout que cela n'a pas semblé facile)
  • Man is not a birdMarbaf | 09 avril 2015
    Man Is Not a Bird – Survived the Great Flood
    Merci pour la découverte !
  • Prodigy - TDIMEsoldout | 07 avril 2015
    Prodigy – The Day is My Enemy
    C'est marrant c'est justement Rok-Weiler qui m'a le plus branché sur l'album (je m'imagine qu'en live ça doit envoyer du lourd) tandis que le reste s'écoute sans réel déplaisir mais ne présente rien d'innovant ni de mémorable.
  • klone - here comes the sunJhar | 31 mars 2015
    Klone – Here Comes the Sun
    A l'inverse des avis précédents, j'aime la tournure qu'a pris le groupe. La maturité et l'évolution dans la création me séduisent totalement. C'est bourré d'émotions à tous les niveaux, il y a ici de vraies perles, j'adore...