Unearthly Trance – Stalking The Ghost

Pas de commentaires      929
Style: sludge/doomAnnee de sortie: 2017Label: Relapse RecordsProducteur: Colin Marston

Revenu d’entre les morts sept ans après son suicide, Unearthly Trance a retrouvé les portes de Relapse grandes ouvertes. Le trio newyorkais a profité de cette absence pour explorer les limbes les plus profondes et obscures afin d’en nourrir son sludge/doom (en restant toutefois actif dans d’autres projets pendant ce temps, tels que Serpentine Path ou The Howling Wind), en résulte Stalking The Ghost, résurrection comme si le temps ne s’était pas déroulé ou nouveau visage ?

C’est un peu les deux en fait. Eyehategod, Neurosis et Godflesh sont toujours des noms venant à l’esprit à l’écoute de ce nouvel album, mais Unearthly Trance surprend en démarrant en trombe avec le très direct « Into The Spiral » au riff principal bien in your face tout en conservant le côté poisseux qui leur est si cher. Le break glacial au milieu du morceau s’intègre parfaitement à la sauvagerie autour. La suite revient cependant naturellement à leurs premières amours, soient des compos lourdes, faisant jouxter gras caverneux et ambiances de désolation, ce en s’accordant quelques ouvertures death (« Invisible Butchery ») ou black (« The Great Cauldron » qui nous offre même d’inattendues envolées vocales en seconde partie de morceau). Dernière surprise que « In The Forest’s Keep », conclusion instrumentale onirique tournant peu à peu vers quelque chose de plus inquiétant.

Avec son artwork à l’ancienne très réussi signé Orion Landau (Yob, Graves At Sea…), Unearthly Trance revient prendre les choses en main avec la même poigne qu’à leurs débuts, une poigne pas vraiment révolutionnaire mais qui récupère son atmosphère opaque mais épique caractéristique (avec une production pesante comme il faut signée Colin Marston). Un retour gagnant !

  1. Into The Spiral
  2. Dream State Arsenal
  3. Scythe
  4. Famine
  5. Lion Strength
  6. Invisible Butchery
  7. The Great Cauldron
  8. In The Forest’s Keep

Bandcamp

beunz

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *