Happy. – Cult Classic

Pas de commentaires      131
Style: emo/pop punkAnnee de sortie: 2018Label: Rude Records

Pour certain d’entre vous, le titre Cult Classic doit vous remettre en tête l’un des meilleurs albums de hardcore chaotique de l’Histoire (oui carrément !). Sorti en 2004, Scarlet avait signé sur Ferret Music un premier full-length d’une incroyable intensité, toujours aussi efficace 14 ans plus tard et que je pourrais mettre sans hésiter dans mon Panthéon personnel. Alors quand arrive un petit groupe nommé « Happy. » et qui affuble son premier album Cult Classic d’une boite de pop-corn sur un fond bleu assez dégueulasse, on est en droit d’être un brin perplexe !

Surtout que le premier titre « How To Lose A Girl in 1:45 » dure une seconde de moins (haha fail !). Débutant comme une ballade, le titre s’emballe façon punk rock ultra rapide sur la fin et termine sur une note humoristique. « Don’t Overdose And Drive » s’oriente vers une pop-punk classique mais au refrain particulièrement fédérateur, idem pendant « Winona Ryder » où l’on s’oriente vers un son davantage comme un Fall Out Boy version 90’s flirtant gentiment avec le grunge.

Parti avec plein d’a priori, Happy. réussit pourtant là où de nombreux groupes du genre s’entêtent à demeurer: produire des mélodies entêtantes. La pop punk du groupe de Caroline du Sud est certes pleine de sucre mais il y a ici une certaine nostalgie, allant souvent chercher du côté emo/punk à l’ancienne, des vieux Blink 182 (« Drowners ») voire de Weezer (« With A Y ») ou de Ash (« Lucky »).

Pas aussi cliché qu’il n’en a l’air, ce Cult Classic n’atteint bien sûr pas son illustre homonyme mais n’en a non plus pas la prétention. Happy. nous sert une pop punk habitée d’une aura emo 2000, basée sur des refrains sacrément entêtants et d’une belle énergie sans trop aller dans la mièvrerie. Sympa.

  1. How To Lose A Girl In 1:45
  2. Don’t Overdose And Drive
  3. Winona Ryder
  4. I Call Shotgun
  5. Drowners
  6. Lucky
  7. With A Y
  8. Fishtank
  9. Wonder
  10. Where The Wild Things Were

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *