Blink-182 – One More Time

Pas de commentaires      173
Style: pop rock (vaguement punk)Annee de sortie: 2023Label: Columbia RecordsProducteur: Travis Barker

D’aucuns ont je le sais une certaine sympathie pour ce groupe qui a marqué leur adolescence, de mon côté j’étais à fond dans le néo-métal et je détestais à l’époque Blink-182 et ses chansons crétines et faussement punk (et je continue d’ailleurs à ne pas apprécier les premiers albums). Mais c’était avant de découvrir il y a quelques mois, et préalablement même à la sortie de ce tout nouveau disque, le précédent album éponyme, que j’avais trouvé vraiment sympa, et beaucoup plus mature et adulte que l’image que m’avait toujours laissé Blink-182. Même dans les balades (je dois vieillir…) je trouvais que le groupe arrivait à être pertinent, en particulier avec un titre comme « I Miss You ».

J’étais donc honnêtement plutôt curieux d’entendre ce que les américains réconciliés après plusieurs années de brouille, allaient être en mesure de nous proposer avec ce disque « come-back ».

Et bien pour faire simple sans être parfait, ce nouvel album de Blink-182 est à mon avis de non-fan, clairement ce que le trio a fait de mieux depuis… toujours.

Toute inoffensive que soit leur musique en 2023, et beaucoup plus pop aujourd’hui que punk, elle n’en reste en effet pas moins particulièrement addictive et accrocheuse. Pour tout dire ce sont même les tentatives de faire rejaillir quelques réminiscences du passé et du versant le plus punk du groupe qui s’avèrent les moins réussies, je veux parler de « Turn this Off! » (23 secondes au compteur), ou « Fuck Face » (27 secondes) qui semblent être des chutes de studio du groupe Transplants de Travis Barker, et dont on se serait aisément passé, tant ces titres n’ont rien à voir avec les autres et surtout n’apportent rien, voire même cassent plutôt la dynamique de l’album. Une dynamique par ailleurs bien présente, avec un paquet de tubes qui font dodeliner de la tête et taper du pied à l’image des bombes que sont « Terrified », « When We Were Young », ou « Turpentine » pour n’en citer que trois. Comment ne pas reconnaître à Barker des compétences évidentes en tant que batteur, et à Tom DeLonge une prestation vocale de qualité ? Comment ne pas également trouver que le groupe réussit à nouveau l’exercice de la balade avec le poignant « One More Time » qui évoque justement la période de froid entre les membres du groupe ?

Comme je l’indiquais, l’album n’est pas parfait pour autant et contient sur 17 morceaux, des titres moins réussis : outre les deux faux brulots punk évoqués ci-dessus, on mentionnera par exemple la balade conclusive « Childhood », le pataud « Edging » qui était étonnamment le premier single extrait de l’album alors à venir, et un « Blink Wave » faussement new wave et peu concluant. On aurait aisément remplacé deux de ces titres par les deux titres bonus ajoutés quelques jours après la sortie de l’album sur l’édition digitale, les pour le coup très bons « See You » et « Cut Me Off », et dégagé les 3 autres pour arriver à 16 titres homogènes et réussis pour un album qui l’aurait été d’autant plus. Mais même en l’état, ce retour de Bink-182 reste très réussi et devrait ravir les amateurs du groupe et peut-être en conquérir quelques nouveaux.

Tracklist :
01 – Anthem Part 3
02 – Dance With Me
03 – Fell in Love
04 – Terrified
05 – One More Time
06 – More than You Know
07 – Turn This Off!
08 – When We Were Young
09 – Edging
10 – You Don’t Know What You’ve…
11 – Blink Wave
12 – Bad News
13 – Hurt (Interlude)
14 – Turpentine
15 – Fuck Face
16 – Othe Side
17 – Childhood

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 1155 articles sur Eklektik.

Up Next

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *