The Parlor Mob – Dogs

Pas de commentaires      2 105
Style: RockAnnee de sortie: 2011Label: Roadrunner

Après un premier album ayant rencontré son petit succès d’estime et ayant un peu vite abouti à cataloguer les Parlor Mob comme un (bon) groupe de rip-off de Led Zeppelin, les américains remettent le couvert chez Roadrunner avec ce Dogs qui risque de déstabiliser quelque peu les fans de leur première offrande. Le groupe choisit en effet manifestement de ne pas risquer de s’embourber dans la redite et semble vouloir désormais exister pour lui-même sans qu’on lui colle cette comparaison aux parrains du rock.

Bien leur en a pris puisque ce Dogs s’avère être un pur album de rock, qui sait faire le pont entre le classic rock (« Fall Back », « Take What’s Mine » ou « American Dream ») et quelque chose de plus moderne (le très bon single « Into the Sun » et surtout la bombe atomique « I Want to See You » et son refrain d’une autre planète). Une sorte de croisement entre Taddy Porter et l’americana rock à la White Stripes avec quelques passages notamment dans le jeu de guitare, qui peuvent aussi évoquer Dredg. Le gros point fort du groupe, outre justement ce jeu de guitare plus fin qu’il n’y paraît de prime abord (meilleur exemple encore avec « I Want to See You » ou les plans qu’on croirait parfois sortis de la guitare de Tom Morello comme ce solo sur « Take What’s Mine ») est certainement ce chanteur impressionnant, dont la voix a été comparée à celle de Robert Plant, ce timbre un peu aigu, voire nasillard (qui rappelle le timbre du chanteur de Coheed & Cambria), mais qui impressionne vraiment par sa versatilité et surtout par la façon dont il transpire le rock.

Il n’y a que quelques ballades de trop sur cet album (certaines étant tout de même de fort bonne facture, comme le single « Practice in Patience »)  pour venir ternir un peu le côté jouissif de cette galette (dommage ainsi de s’embourber dans un pathos de mauvais aloi sur « Holding On » et ses cordes dont on se serait finalement bien passé, heureusement que « The Beginning » propose lui un mélange beaucoup plus explosif qui évoque un peu Biffy Clyro) qui s’impose tout de même comme un putain de bon moment de rock n’ roll.

http://www.youtube.com/watch?v=c8Tx6mXA26c

Tracklist :

1.  How It’s Going To Be
2.  Into The Sun
3.  Fall Back
4.  Practice In Patience
5.  American Dream
6.  I Want To See You
7.  Hard Enough
8.  Cross Our Hearts
9.  Take What’s Mine
10. Slip Through My Hands
11. Holding On
12. The Beginning

 

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 1025 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *