Passiv Dödshjälp – Kollektiva Mönster

1 Commentaire      1 625
Style: crust/d-beatAnnee de sortie: 2013Label: Phobia/Embrace My Funeral

Fer de lance de la scène crust à la suédoise actuelle, Passiv Dödshjälp est un groupe qui ne chôme pas puisque ce Kollektiva Mönster est leur sixième sortie en l’espace de quatre ans d’existence (leur troisième album long-format plus précisément, le reste étant EPs et splits). Une impressionnante productivité n’atteignant pourtant pas la qualité de leurs sorties… pour l’instant ?

Non, pas d’inquiétude à avoir, Kollektiva Mönster conserve tous les attributs qui faisaient le charme de Häng Dom et Fasader, à savoir une énergie rock’n roll reposant sur des riffs crusty-mélodiques corrosifs comme il faut. Les amateurs de « swedish crust » ne seront pas dépaysés, Passiv Dödshjälp s’inscrit typiquement dans la mouvance des M:40, Fredag Den 13:E, Totalt Jävla Mörker, Wolfbrigade ou encore Livstid (avec qui ils partagent d’ailleurs un fabuleux split), soit du punk/crust/core fortement métallisé possédant un côté très accrocheur. Et ce, en faisant preuve d’une identité très marquée.

Si crust rime avec saleté pour beaucoup, on ne leur donnera pas tort en ce qui concerne la production. Le son, à la fois gras et compact, a un grain authentique, peut-être un poil faiblard (un manque de basse se fait ressentir) mais ne desservant pas la puissance des compos. Mis à part ça et une certaine linéarité (dans le chant écorché notamment), ce Kollektiva Mönster est un enchainement de morceaux percutants et mélodiques. Plutôt courts (2-3 minutes en moyenne) et allant droit au but, ceux-ci sont assez variés pour donner l’envie d’y revenir rapidement une fois l’album terminé.

Les suédois signent un album dans la droite lignée de ce qu’ils savent faire: de l’énergie à revendre, de la rage, des mélodies imparables avec parfois un petit côté mélancolique pas déplaisant du tout. Et tout ça avec une implacable efficacité. Tout amateur du style y trouvera son compte à coup sûr.

  1. Intro
  2. Rapport Till Himlen
  3. Skrytet Ekar
  4. Kuken Står På Aminogatan
  5. Bimbo Tsunami
  6. Virtuella Bojor
  7. Alla Punkterade Hjärtans Dag
  8. Kameleonter
  9. Reptiler

Bandcamp (deux titres en streaming)
Facebook

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. xerocitizen says:

    Groupe bien rageux, découvert en aveugle lors d’un passage chez un disquaire scandinave (split avec les norvégiens de Livstid)… de la musique pour taper en vomissant, mais exécutée par des musiciens ayant les moyens d’accélérer sans se mélanger les doigts – contrairement souvent aux gars qui faisaient ce genre de trucs en 1980 comme Discharge quoi… voilà, noir, épais, à l’attaque!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *