Elizabeth – Insomnia

Pas de commentaires      1 540
Style: hardcore/crust/chaosAnnee de sortie: 2013Label: Throatruiner RecordsProducteur: Raphaël Bovey

Un peu plus d’un an après When Vultures Land, revoici les suisses d’Elizabeth armés d’un nouvel EP. Avec le recul et après une nouvelle écoute de ce premier album, je trouve que j’ai été un peu trop dur avec le groupe à leur reprocher leurs ressemblances avec d’autres groupes (Converge en tête). Le fait que les influences soient palpables n’empêche pourtant pas cet album d’être un très bon premier essai.

Insomnia s’inscrit d’emblée dans la droite lignée de celui-ci, mais on remarque que les helvètes ont tendance à un peu s’éloigner de l’influence de la bande à Bannon, à commencer une mutation vers quelque chose de plus personnel. Elizabeth mixe toujours crust/punk et hardcore chaotique (Throatruiner represent!) mais sonne différemment, davantage vers un Alpinist ou un Trap Them. Grâce à une production plus épaisse (signée Raphaël Bovey de chez Kruger), le son d’Elizabeth apparait en effet plus massif et les suisses semblent désormais jouer comme libérés. Ces quatre nouveaux morceaux, de plus ou moins deux minutes, ne font toujours pas dans la dentelle et on ne s’encombre pas d’un quelconque ralentissement cette fois-ci. Sans compromis ni divagation post-machin, les huit minutes de cet EP sont redoutables d’efficacité.

Ces quatre titres font preuve d’une implacable frénésie qui, couplée à la science du chaos particulièrement bien mise en pratique par le groupe, font mouche. Sans non plus tomber dans les travers d’un bastonnage continu irrespirable, Elizabeth apporte quelques nuances bienvenues comme les sympathiques arpèges durant Ravens, légère aération atténuant un peu l’aspect compact de cet EP.

Bref, malgré une pochette moins « aguicheuse », on notera une très intéressante évolution pour Elizabeth: moins sous influence, plus mastoc, plus inspiré, plus concis. Insomnia semble la mise en bouche idéale pour un futur second album qui ne saurait tarder…

  1. Ravens
  2. Danger
  3. Created Enemies
  4. Cemetary Feeling

Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *