Hyrgal – Fin de Règne

Pas de commentaires      190
Style: black metalAnnee de sortie: 2020Label: Les Acteurs de L'Ombre Productions

C’est un peu comme une seconde vie pour Hyrgal. Projet né en 2007, il ne reste du line-up original que Clément Flandrois (chant/guitare – Svart Crown) qui a été rejoint en 2019 par Alexis Chiambretto (basse – Deveikuth) et Nicolas « Ranko » Muller (batterie – Artefact). Une nouvelle ère qui débute paradoxalement par une Fin de Règne, second album qui continue dans les traces de son prédécesseur (Serpentine – 2017) qui était essentiellement axé sur les trémolos pour un rendu atmosphérique enivrant, mais en s’en distinguant en même temps par son approche ultra agressive.

Et si la sobriété de la cover pouvait évoquer un nouvel album sous le signe du post-black à la mode, Hyrgal se joue justement de cette prédictibilité, trouvant sa force dans la variété de ses riffs, très incisifs et souvent dissonants mais qui n’hésitent pas à s’apaiser sans que l’on ne voit l’accalmie venir (sur le très bon « Ennemi(e)s » par exemple, où ces passages mélos ne dénaturent en rien l’ambiance moribonde). L’ambiance générale est on ne peut plus idéale pour la saison: gel et brouillard mènent les débats sur fond de misanthropie incarnée par les vocaux tout en râles (en français) de son chanteur (l’interlude minimaliste « Sépulcre », à vous glacer le sang).

Mélangeant modernité et tradition BM, Hyrgal offre avec ce second album, un condensé d’efficacité quel que soit l’optique choisie: tantôt black n’roll ultra épique (l’incroyable « Glyphes de Sang »), avec des percées de lumière au milieu d’une brume épaisse (« Malthusien ») ou encore l’insertion d’un surprenant chant heavy mélodique pendant le final « Triste Sire ». Affichant une variété mais surtout une belle maîtrise de ce qu’il fait, Hyrgal possède en plus une puissante capacité d’accroche qui fait de cette Fin de Règne, espérons-le pour eux, le début d’une véritable reconnaissance parmi les amateurs du style.

  1. Colère Noire
  2. Malthusien
  3. Ennemi(e)s
  4. Sépulchre
  5. Glyphe de sang
  6. Héritier mort-né
  7. Triste Sire

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *