Burnt By The Sun – Live From the Relapse Contamination Festival

2 Commentaires      1 093
Style: hardcore/metal chaotiqueAnnee de sortie: 2004Label: Relapse

Aussi étrange que cela puisse paraître, c’est la première chronique de Burnt By The Sun sur Eklektik. Bizarre, en effet, que l’on n’ait pas parlé d’eux avant cette année 2008. 2007 aurait été pourtant une année parfaite avec la sortie de leur split avec Car Bomb, ce, 4 ans après leur dernier album, The Perfect Is the Enemy of the Good. Entrée en matière peu orthoxe donc avec ce live qui reprend leur prestation lors du Contamination Festival 2003 organisé par le label Relapse.

Pour ceux qui ne connaissent pas les garçons, Burnt By The Sun est une grosse pointure dans le style hardcore/metal couillu. Toujours écrasant, toujours efficace, toujours rentre-dedans, toujours tendu, avec une technique certaine et un « groove » de chaque instant. Entre Converge et Coalesce en étant super simpliste. Un groupe qui a bercé toutes les formations suiveuses du HxC chaotique.

En 9 titres et 27 minutes, on parcourt la discographie du groupe avec deux tiers des titres provenant de leur album Soundtracks to the Personal Revolution. Le son retravaillé par Scott Hull (Pig Destroyer, Agoraphobic Nosebleed, Anal Cunt) est incisif et imposant. L’exécution live est quasi-parfaite, très proche de ce que l’on peut entendre sur les albums studio. L’interprétation et la performance vocales du chanteur sont sans reproche. L’intérêt de ce disque alors? On a les applaudissements, les petits speechs du chanteur qui annoncent les chansons et les infimes variations de l’interprétation qui font vivre ce « live ». Surtout, on constate que la frénésie, l’énergie et l’intensité de Burnt By The Sun passent sans mal le passage sur scène. On voudrait y être. On voudrait les voir pour se prendre une claque et partager notre sueur avec celle de la fosse. Un bon disque live donc.

  1. dow jones and the temple of doom
  2. boston tea-bag party
  3. shooter mcgavin
  4. battleship
  5. the fish under the sea dance
  6. soundtrack to the worst movie ever
  7. dracula with glasses
  8. you will move
  9. famke
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. k. says:

    Oep!
    Par contre, c’est « the perfect is the enemy of the good »…

  2. Nico says:

    Normal que ce soit Soundtrack bla bla, c´est de loin le meilleur BBTS. The Perfect est très bon mais arrive pas à sa cheville. Vais ecouter ce live histoire de voir

Répondre à Nico Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *