Winterfylleth – The Ghost of Heritage

3 Commentaires      1 424
Style: black metal folkAnnee de sortie: 2008Label: Profound Lore

2008 déjà dernière nous, je vous propose de jeter un petit coup d’œil rapide dans le rétroviseur pour remettre sous les modestes projecteurs de cette chronique, un album dont on a peu parlé ici ou là. C’est un tort, car The Ghost of Heritage est clairement un fleuron de plus dans un genre qui a pourtant une fois encore été servi par une pelletée de belles galettes en 2008… Et si une nouvelle vague de groupes semble depuis peu venir des USA, apportant de la fraîcheur et de la nouveauté pour qui est prêt à l’accepter, c’est pour l’heure du côté de nos voisins anglais qu’il faut chercher l’origine de Winterfylleth, très jeune groupe formé en 2007 et dont cet album est le premier méfait après une simple démo.

Qu’est ce qui peut encore donner envie de s’intéresser à un groupe de black de plus ? Le talent tout simplement, et pas de problème, Winterfylleth en a bien à revendre. Proposant un black puissant au son profond et gras (loin des standards secs habituels), le combo anglais nous emmène pour un voyage dans l’histoire des batailles anglaises, comme en atteste cette magnifique pochette et des titres de morceaux non équivoques et plutôt très parlants. Armé d’une réelle puissance mais aussi d’une vraie capacité à proposer des mélodies épiques et mélancoliques à la fois, le groupe en appelle ponctuellement à des chœurs ancestraux (comme sur « Brithnoth… », « Defending the Realm » ou plus lointains sur « Guardian of the Herd ») autant qu’à une instrumentation n’hésitant pas à recourir à la guitare sèche comme sur l’excellent «Guardian of the Herd » ou la superbe ballade folk instrumentale « The March to Maldon », sorte de calme avant la tempête qui se prépare, qui peut rappeler dans les tons le travail des américains de Agalloch.

Une pincée de Drudkh par-dessus (« Brithnoth… »), voire même de Hate Forest (pour les vocaux parfois très « gros », cf le titre éponyme), une louche de riffs tirant (très) occasionnellement sur le heavy (« The Ghost of Heritage », « Defending the Realm »), une tendance à se laisser aller à la contemplation comme Wolves in the Throne Room, et le panorama est complet. Quant à la partie, elle est remportée haut la main.

Emprunte de traditions (« Guardian of the Herd » ferait presque penser à du Primordial), la musique de Winterfylleth est belle, épique, puissante, et transporte, loin très loin dans le temps… Profound Lore, habitué des signatures de qualité (Krallice, Cobalt, Alcest…) ne s’y est pas trompé en nous proposant ce superbe The Ghost of Heritage dont, croyez-moi, vous allez vite regretter de ne pas avoir davantage entendu parler avant…

  1. man tor (the shivering mountain)
  2. march to maldon
  3. brithnoth: the battle of maldon (991 ad)
  4. forging the iron of england
  5. the ghost of heritage
  6. defending the realm
  7. guardian of the herd
  8. casting the runes
  9. englishman’s verse
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 893 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

3 Commentaires

  1. Ø says:

    Merci pour la découverte, c’est vraiment bon cet album.

  2. Amour, Gloire... says:

    De même. Merci.

  3. Nightwanderer says:

    Meilleur album de black entendu depuis longtemps pour ma part !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *