Kilo – Lock the Dogs Out

4 Commentaires      1 438
Style: noise rockAnnee de sortie: 2010Label: Maximum Douglas Records

Ouf. Une fois l’écoute de Lock The Dogs Out, premier album longue durée de Kilo, on est rassuré. Le groupe a en effet la bonne idée d’avoir complètement lâché l’horrible penchant pour la pop-rock pourrie qu’on retrouvait sur l’EP du groupe chroniqué dans nos pages. Pour rappel, Kilo avait proposé sur cette première sortie, d’excellents morceaux bien agressifs et bizarrement, arrivant comme un cheveu sur la soupe, deux horreurs, « Slow » et « Helpless », qu’on aurait pu voir figurer sur un album de Pleymo ou Kyo. Je terminais ma chronique en souhaitant que le groupe se concentre sur ce qu’il fait le mieux, à savoir jouer son mélange de noise et de rock plombé.

C’est donc heureusement le chemin choisi, et on retrouve même sur l’album, les deux meilleurs morceaux de l’EP, « Frantic » rebaptisé « Front Kick », et le furibard « Golgoth 666 » qui donnent le ton d’un album versant à merveille dans un style proche d’un Helmet ou d’un Unsane.
Ces deux très bons morceaux sont accompagnés pour l’occasion de 7 nouveaux compositions (on ne compte pas « Audio Four », intro anecdotique) tout à fait réjouissantes et qui confirment le potentiel qu’on avait pu déceler sur l’EP Front Kick.
Les titres frondeurs ne manquent pas, « Get Out », « Hellscrak », « Echo », ou l’excellent « Day by Day » et ses riffs saccadés. Pour autant, le groupe ralentit parfois la cadence pour se faire plus lourd et menaçant, comme sur « Sinking to the Bottom Without You », mélodique mais appuyé, et vraiment très réussi. S’il fallait critiquer, on pourrait constater que le groupe se perd parfois un peu dans des longueurs inutiles, comme sur « Underrated » qui aurait à mon sens pu être raccourci pour gagner en efficacité (et qui du coup n’est pas idéalement positionné sur le disque). Mais les qualités à date l’emportent largement sur cette petite faiblesse !

Le ton bien rock n’roll de la musique du groupe se marie idéalement à la voix écorchée de Pierre (chanteur de Sexy Pop, groupe dont le style est d’ailleurs assez proche de celui de Kilo, quoi qu’un peu moins énervé), lequel s’aventure parfois dans des registres plus clairs (sans verser dans la soupe donc cette fois), parfois secondé par David Potvin (Lyzanxia) qu’on retrouve accessoirement derrière les manettes et qui donne ici un son bien puissant à Kilo, avec notamment des guitares tranchantes et une basse généreuse.

Un très bon premier album qui confirme que Kilo a ce qu’il faut pour intéresser les amateurs de noise à tendance rock n’ roll. Il ne reste qu’à confirmer cette excellente impression sur scène où les titres de Kilo doivent assurément embraser les foules.

Tracklist :

  1. audio four
  2. underrated
  3. hellscrack
  4. get out
  5. echo
  6. in downtown
  7. sinking to the bottom without you
  8. day by day…
  9. front kick
  10. golgoth 666
  11. …shine over my head
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 905 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

4 Commentaires

  1. defeater says:

    sexypop existe toujours, ils jouent le 22/04 à angers, le 12-13-14-15 mai à angers/paris/alençon et rennes… merci pour eux..
    ça fera même 10 ans qu’ils existent à la rentrée prochaine…

  2. krakoukass Krakoukass says:

    Au temps pour moi! J’ai corrigé la chronique, merci pour ta remarque.

  3. pearly says:

    Du lourd !
    le ep m’avait un peu agacé, par le chant clair (les titres les plus punchy étant bien cool), mais là, je suis soufflé.
    Helmet oui, puis ce petit côté 90’s grand luxe, façon Orange 9mm ou Quicksand, une grosse envie, une musique qui va finalement à contre-courant de ce qui « fonctionne » aujourd’hui en rock indépendant, et qui réussit du même coup à rendre un peu nostalgique.
    Puis, gros son, ça aide.
    du bon, du bon !!

  4. Douglas says:

    Merci beaucoup pour cette bien chouette chronique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *