Under The Sun – S/T

1 Commentaire      1 183
Style: post-hardcoreAnnee de sortie: 2013Label: Lost Pilgrims Producteur: Ole Hill

Mis en sommeil durant quelques années, Under The Sun vient de renaitre de ses cendres sous l’impulsion de Jay (Mudweiser, Renfield). Et si le line-up s’est renouvelé grâce à l’arrivée de membres issus de groupes locaux comme Verdun, Weaksaw, Icysun et Grugru, il en est de même pour le style abordé, le groupe montpelliérain passant d’un hardcore fortement nourri au stoner à un post-hardcore plus traditionnel, entre contemplation et tempête.

S’attaquer à un tel style, ayant été très à la mode au début des années 2000 suite à l’explosion des Cult of Luna et autres Isis, n’est pas une mince affaire s’il on veut se démarquer de ces évidentes références. C’est pourtant ce que va s’employer à faire les membres d’Under The Sun, qui, bien qu’en distillant une musique forcément référencée, va parvenir à tirer son épingle du jeu.

Les quatre titres fleuves proposés sur leur premier album éponyme sont autant de voyages introspectifs durant lesquels on passe par divers états: de la fragile mélancolie des arpèges post-rock à la libération d’une violence trop longtemps contenue (Initium étant complètement instrumental, tout comme la première partie de Burst In Dawn, laissant penser après quasiment un quart d’heure de musique que cet album n’était qu’instrumental). Le ciel s’obscurcit alors, les cris venant donc briser les paysages plutôt paisibles qui se dessinaient jusqu’alors…

Chacun de ces longs quatre titres montrent la maitrise du groupe, modelant ses atmosphères autour de cette bipolarité douce/explosive, une dualité qui n’efface jamais la tonalité générale donnée à cet album, très sombre et finalement plus doom qu’un groupe de post-hardcore lambda, pas si loin de l’atmosphère de Through Silver In Blood de Neurosis. Une lourdeur couplée à des moments épiques voire parfois psychédéliques évitent à cet album de rester dans un post-hardcore scolaire, ce qui nous aurait fatalement fait sombrer dans l’ennui.

Ce premier album éponyme nous offre au final une revisite intéressante d’un style n’ayant plus trop le vent en poupe ces derniers temps. Under The Sun prouve que ce style n’a pas encore tout dit, et optionnellement qu’il peut y avoir du nouveau sous le soleil !(hohoho !)

  1. Initium
  2. Burst In Dawn
  3. Anubis Path
  4. Scars Of Life

Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. madrumo says:

    Mais c’est très bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *