Blank Look – Void

Pas de commentaires      547
Style: hardcore/grind/powerviolenceAnnee de sortie: 2017Label: Blacksmith's Blood Inc.

Quatrième sortie en deux ans d’existence pour Blank Look. Dit comme ça, ça peut paraître impressionnant, or c’est dans les formats courts qu’excelle le groupe originaire de Tempe, Arizona. Des EPs, un promo et une démo qui ont pour points communs d’être expéditifs et sacrément violents. Ce que l’on peut vérifier une nouvelle fois dans ce Void.

Avec une cover une nouvelle fois affublée du même crâne édenté (comme sur Pain, sorti l’an dernier), Blank Look nous propose de nous mettre dans le même état avec sa mixture bâtarde de powerviolence, de grind et de holy terror (tout ce qui a attrait au hardcore métallisé bien méchant quoi). « Scum » et sa minute donnent le ton, rapide et ultra hargneux, cette déflagration au son crû s’inscrit dans la lignée de Nails pour le côté brut de décoffrage.

Mais Blank Look, tout chaotique qu’il est, sait aussi un peu (juste un peu) mesurer ses ardeurs et calmer un peu ses blasts, ce qui nous donne des titres comme « Dragged Beneath The Sea », titre bardé de breaks dévastateurs sur lequel l’invité John Weller, chanteur chez Iniquity, vient cracher un peu plus de bile, ou encore la conclusion « Tunnel Vision », débutant par d’imparables riffs chaloupés avant de ralentir lourdement au milieu des larsens (souvent présents sur ce nouvel EP).

Bref, Void est une nouvelle tartine de violence vicieuse délivrée par ces jeunots de l’Arizona. Blank Look, votre dose de brutalité de l’été.

  1. Scum
  2. Bastards
  3. Dragged Beneath The Sea
  4. I Am Nietzsche
  5. Bite Back
  6. Portraits Of A Young Artist
  7. Tunnel Vision

Bandcamp

beunz

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *