Nature Morte – NM1

Pas de commentaires      342
Style: post black metalAnnee de sortie: 2018Label: Argonauta Records

Formation parisienne jouant sur l’anonymat de ses membres, Nature Morte est née en 2015 et a sorti une démo un an plus tard. Deux ans de plus se sont écoulés avant ce NM1, premier véritable album sortant chez Argonauta Records. La cover nous offre déjà quelque chose d’assez peu commun pour un groupe de black metal: une image de jungle par-dessus laquelle on trouve le logo du groupe, assez classe. La raison est peut-être la présence du « post » devant le black metal du trio.

En effet, Nature Morte tend à ouvrir son black metal vers des horizons plus paisibles, en ajoutant beaucoup de mélodies issues du post-rock (« Till Love Do Us Part » est particulièrement parlant tant l’on retrouve des réminiscences du style ici). Le mélange a été maintes fois entendu (et copié) ces derniers temps suite à l’émergence de Deafheaven et il est difficile de ne pas y penser durant ces quatre morceaux: des enchaînements aux montées en puissance en passant par les puissants trémolos. Mais qui dit « faire penser » ne veut pas forcément dire que cet album est mauvais, loin de là.

Car Nature Morte maîtrise ses mélodies et parvient à dessiner de froid paysages apaisés, un peu comme après le passage d’un blizzard. Un blizzard correspondant pourtant à la voix, qui à la manière d’un corbeau (ou une grenouille, c’est vous qui voyez) pris dans le vent glacial, nous ramène à un black metal bien à l’ancienne. Un contraste qui, après la surprise de la première écoute, passe totalement. Les quatre morceaux de ce premier album développent une mélancolie parfois saisissante mais difficile de rester alerte sur la longueur. Si l’ouverture « Through The Perfection Of Your Nothing » le permet grâce à un surprenant break central (et sûrement grâce à sa durée un peu plus courte), les trois autres titres, malgré quelques très bons passages et un excellent guitariste, sont un peu moins prenants (et un poil trop répétitifs) du haut de leurs quasi dix minutes chacun.

Le trio parisien signe tout de même un premier album très respectable, blindé d’émotions grâce à cet usage souvent post-rock de la guitare. Une très intéressante découverte que cette Nature Morte qui semble posséder une belle marge de progression. A suivre.

  1. Through The Perfection Of Your Nothing
  2. Till Love Do Us Part
  3. Grief
  4. Black Pram

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *