The Abyss Order – Infected Black Window

Pas de commentaires      644
Style: black metalAnnee de sortie: 2020Label: Autoproduction

Formé en 2015 du côté d’Annecy, The Abyss Order est un quintet étant à son second album après The Path Ov Humanity (sorti en 2016, aussi en autoproduction). Pour ce Infected Black Window, le groupe opte pour un visuel moins lumineux et plus cru, une évolution à l’image de sa musique ?

Il y a effectivement un peu de ça. Ayant parcouru leur premier album qui explose littéralement aux oreilles (testez donc leur Bandcamp, la différence de volume est surprenante), ce second opus avance de manière plus menaçante, installant directement dès « Fireball In The Sky » une aura plus délétère par son approche sonore plus compacte. Du coup, les instruments forment une espèce de magma dissonant duquel il est assez délicat de percevoir les détails au premier abord. Mais ceux-ci parviennent à se dessiner au fil des écoutes, alternant les ambiances orthodoxes (« Suicide Key ») avec quelques chœurs planants apportant un côté plus aérien sur les phases plus lentes (« Du Divin Par l’Immondice »).

Mais il y a un mais: la voix. Je ne sais pas si c’est à cause de la production maison ou si je suis devenu trop exigeant en matière de voix black metal, mais ici elle a souvent du mal à passer sur les premiers titres de l’album. Semblant trop forcée et laissant parfois même apparaître un accent français (bon là personne n’est parfait vous me direz), celle-ci me sort parfois totalement de l’atmosphère abrasive installée. Une impression qui, bizarrement, n’apparaît plus trop en seconde partie de l’album où le souci de volume semble effacé (il devient plus équilibré), en tous cas des titres comme « DNA » ou « Solitude » (contenant par ailleurs plus d’interventions du chanteur clean en mode plus théâtral cette fois) offrent un relief bienvenu à cet album (même s’il faut plusieurs écoutes pour en assimiler toutes les informations !).

D’abord presque indéchiffrable, Infected Black Window prend donc son temps pour dévoiler ses charmes et demande un sacré effort de l’auditeur. Malgré son aspect un peu trop chaotique et les défauts dont j’ai parlé plus haut, ce second opus déploie peu à peu sa violence aussi crue que glaciale. A suivre en espérant une meilleure prod la prochaine fois, histoire qu’on capte (et digère) mieux les nuances du black metal ultra dense de The Abyss Order.

  1. Fireball In The Sky
  2. Suicide Key
  3. Nine Circles Of Hell
  4. Through The Looking Glass
  5. Du Divin Par l’Immondice
  6. Interlude
  7. No Choices
  8. King Of Bizarre
  9. DNA
  10. Solitude
  11. Dark
  12. Yule Horror

beunz
Up Next

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *