Illuminated Minerva – Enigma Adamentine

Pas de commentaires      93
Style: metal progressif instrumentalAnnee de sortie: 2020Label: Autoproduction

Faisant suite à The Immaculate Deception, premier EP de 2014, Enigma Adamentine est le premier LP pour les canadiens d’Illuminated Minerva. Le quartet de Calgary joue un metal progressif original, entre guitares mélodiques comprenant du riff bien heavy, parfois psychédélique, des lignes de basse plutôt groovy et surtout un sens de la narration assez original.

Ayant pour thématique centrale les conspirations autour des extra-terrestres et des abductions, Enigma Adamentine déploie autour d’un metal prog plutôt technique pas mal d’enregistrements (authentiques ?) d’alertes/de discours parfois pas trop perceptibles. Les titres sont plutôt longs, un peu alambiqués et on regrette un peu la présence trop appuyée des enregistrements vocaux qui, même s’ils sont là par rapport au thème du groupe, sortent un peu du délire, certains titres auraient vraiment gagné en impact en étant totalement instrumentaux (notamment le joli final « Illuminatus Majoris » ou bien  « Abductions » pendant son mouvement post-rock en seconde partie).

Mais les amateurs de ces « mythologies modernes » en auront là pour leur argent, mais aussi les amateurs de Tool, Mastodon ou encore de SiKth (dont on retrouve le son de basse très clinquant). Malgré de très nombreuses qualités instrumentales, j’avoue que le concept me dépasse un peu et que ces voix m’apparaissent trop souvent de trop. Pas totalement emballé pour ma part, mais peut-être accrocherez-vous à leurs inquiétantes histoires !

  1. Heart Beat Of Creation
  2. Sightings
  3. Abductions
  4. Wilder (Mother Goddess)
  5. Illuminatus Majoris

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *