The Evpatoria Report – Golevka

16 Commentaires      2 048
Style: post-rockAnnee de sortie: 2005Label: Shayo Music

Un bien joli nom et une bien jolie pochette pour un album qui ne l’est pas moins.

Comme nom on trouve aussi celui de Serge Morratel, qui vous est surement familier grace à son travail avec des groupes noisy et saturés comme Knut, Tantrum ou encore Metronome Charisma. On pourrait donc s’attendre ici à un déluge de décibles et de riffs assommants; or il n’en est rien, bien que l’on en sorte tout autant assommé.

Venu d’Helvètie, The Evpatoria Report distille un post-rock des plus plaisants, fait de guitares, de bruits, d’arrangements finement ciselés, d’instruments à cordes, de progressions sensibles et plus ou moins puissantes.

Comme à son habitude, le producteur suisse signe une production plus que soignée et parfaitement adaptée à l’esprit du groupe. Le son des guitares vous prend avec une ferme douceur, de leur souffle à leurs explosions. Les cordes, elles, caressent et tapissent le paysage sans être imposantes alors que la batterie au son charmeur brille par son placement et sa simplicité.

Si vous fondez pour des groupes comme Mogwai, Explosions In The Sky ou encore Mono vous ne pouvez que flasher pour cet album qui va devenir, je n’en doute pas, votre nouveau disque de chevet. Le rock instrumental du groupe est à fleur de peau. Il effleure, effeuille, vous dénude et lit en vous comme à livre ouvert, appuyé par une grandeur pudique et des orchestrations symphoniques efficaces mais sans démonstrations.

Les six chansons de l’album s’étirent sur des intervalles allant de 8 à 14 minutes, vous laissant le temps de décanter, de vous imbiber de l’atmosphère à la fois intime et gigantesque. En effet, minimale et sophistiquée la musique des suisses enveloppe vos oreilles et votre sensibilité dans du papier de porcelaine fissurée; prêts à rompre à la moindre vibration, à se briser face au vide s’ouvrant sous vos pieds.

The Evpatoria Report ne révolutionne pas vraiment la musique, ni le post-rock d’ailleurs, mais arrive à nous la rendre majestueuse. Golevka est un disque sublime, touchant, poétique, qui parle au coeur… et c’est, je pense, tout ce que je peux demander à un groupe.

  1. prognoz
  2. taijin kyofusho
  3. cosmic call
  4. c.c.s logbook
  5. optimal region selector
  6. dipole experiment
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

16 Commentaires

  1. Uriel says:

    Tout à fait! Les mots justes pour un album qui se respire plus qu’il ne se comprend. « Golevka » peut amener au post-rock tous ceux qui bloquaient jusque là sur l’élitisme tacite de Godspeed et compagnie

  2. Devin says:

    Très bonne chro , vraiment..
    Avec « Golevka » les remarques des blasés de service éclatent devant tant de classe . The Evpatoria Report ont la touche suffisante pour se créer une vraie personalité et tant pis pour ceux qui n’y verront qu’un album de plus. Fantastic stuff.

  3. Joss says:

    Connait pas encore l’album mais les titres quelques titres que j’ai pu choper sur le site du groupe annoncent le meilleur ! Achat imminent pour ma part…

  4. fewz says:

    merci pour les compliments… ;) ça fait très plaisir!

  5. krakoukass Krakoukass says:

    Et où peut-on trouver ce disque ????

  6. Joss says:

    Pour l’instant pas évident à trouver. A priori voir directement avec le label français qui distribue le disque : http://www.labelledamesansmerci.com/
    ou le label suisse Shayo : http://www.shayo.ch/

  7. krakoukass Krakoukass says:

    Y a pas à dire, ce truc démonte. Ecoute recommandée le matin pour émerger tranquillement du sommeil ou le soir pour rejoindre Morphée…En tout cas c’est très beau.

  8. fewz says:

    @krakou: à paris tu peux le trouver chez disphorie!

  9. krakoukass Krakoukass says:

    … qui est fermé jusque fin août… Mais je l’ai chopé chez Gibert!

  10. SoOo says:

    wow !
    j’en avais entendu parlé mais n’avais pas eu l’occasion d’écouter.
    c’est… prenant ! je fonce voir si je peux en écouter plus sur le site !

  11. krakoukass Krakoukass says:

    Un bijou, une merveille.

  12. Neurotool says:

    Un excellent album! Décidemment la scène suisse est pleine de ressources!!!

  13. damien luce says:

    En live… une claque, tout simplement!!!

  14. Martin says:

    En concert le 11 février à Ebullition, Bulle, Suisse, avec Impure Wilhelmina et Vancouver, infos sur http://www.mad3music.com !!

  15. kollapse says:

    Sublime album, riche, intense, d’une beauté renversante. Autant Mono ou Mogwai me laissent quelque peu de marbre voire m’emmere carrément, autant The Evpatoria Report crée une musique passionante et touchante. 18/20

  16. Obsolete says:

    magnifique tout simplement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *